Écrit par
blogueur
10 sept. 2012 |  0 like   |  12 vues

BLUE : une semaine/un manga, avec Couleur 3

Chaque lundi, aux alentours de 16h30, votre humble serviteur Florian de la Fnac, chronique un manga de son goût: une découverte, un classique ou une curiosité.

Cette semaine : Blue de Kiriko Nananan, chez Casterman.

Cette année, Blue fête ses 15 ans et la collection Ecritures de Casterman ses 10 ans. L’occasion parfaite pour revenir sur cet extraordinaire manga qu’est Blue de Kiriko Nananan, qui ressort dans une nouvelle édition plus luxueuse.

Lycéenne solitaire, Kayako aime admirer le bleu de la mer après les cours. Un jour, la mystérieuse Masami la rejoint et elles deviennent rapidement amies. Puis, l’amour naît et les premiers émois adolescents font naître une passion sans limites entre les deux jeunes filles. Mais, la vie ne prends pas toujours les mêmes chemins et va petit à petit les séparer. La souffrance sera nouvelle et d’autant plus profonde.

Auteur au style minimaliste reconnaissable entre tous, Kiriko Nananan signe avec Blue son œuvre la plus sensible et la plus touchante, un résumé de toutes ses aspirations et thématiques. Son trait fin, son absence de décors et ses aplats d’un noir profond laissent le maximum de place aux interactions des personnages, qui sont ainsi l’essence du récit. Les émotions sont du coup démultipliées, nous touchent directement au cœur et sont d’une telle justesse qu’aucune fioriture ne vient polluer l’ensemble, chaque case ayant un rôle précis à jouer dans l’escalade des rires et des pleurs.

Un pur chef-d’œuvre, qui vous touchera comme jamais un manga, voir même une BD, ne vous a touché auparavant.

Leave a Comment