Retour home

Écrit par
blogueur
09 avril 2012 |  0 like   |  21 vues

Billy Bat : une semaine / un manga, avec Couleur3

Chaque lundi, aux alentours de 16h30, votre humble serviteur Florian De La Fnac chronique un manga de son goût: une découverte, un classique ou une curiosité.

Cette semaine : Billy Bat de Naoki Urasawa, chez Pika.

.

Urasawa is back !

Considéré comme le meilleur mangaka contemporain, Naoki Urasawa revient après les succès de Monster, 20th Century Boys et Pluto. Cette fois-ci, c’est le personnage de Billy Bat qui donne son titre à ce nouveau thriller encore plus poussé que les précédents.

Kevin Yamagata est un jeune artiste BD plein d’espoir et de détermination. Il créé son premier personnage, une chauve-souris détective aux allures de Dick Tracy et aux techniques très holmésiennes, qui rencontre un succès toujours grandissant. Mais un jour, la police l’informe que Billy Bat existe déjà au Japon et qu’il risque de la prison pour plagiat. Il se rend donc au Japon pour rencontrer le soi-disant créateur de Billy Bat et se retrouve plongé dans une spirale de complots et de meurtres, à l’échelle mondiale. Et puis, loin de faciliter le tout, Billy Bat commence à lui parler…

Que dire, que dire ? Urasawa a déjà fait ses preuves. Il a un style reconnaissable entre tous, que ce soit graphiquement ou thématiquement. Il nous emporte toujours dans ses intrigues, pour notre plus grand plaisir. Donc en résumé : suspens, complexité, action, humour et terreur. Ajoutez-y une narration digne d’Hitchcock, une intrigue aux sous-intrigues parfaitement maîtrisées, des thématiques mythiques universelles et un graphisme à l’efficacité mille fois prouvée et vous vous retrouverez avec un thriller magistral, qui surpasse souvent la littérature de genre. Et à ma grande surprise, Urasawa arrive à pousser encore plus loin son concept fondateur de l’homme seul contre un mystère d’ampleur terrestre, commandée par des forces au-delà de notre compréhension, pour arriver dans un extrême narratif tout simplement bluffant.

Et puis de toute façon, il suffit de dire Monster, Pluto et 20th Century Boys pour savoir que Billy Bat, c’est la bombe !!!

Leave a Comment


3 × 5 =