Retour home

Écrit par
blogueur
13 décembre 2012 |  0 like   |  1 vues

Bilan des rééditions en Haute définition du mois de novembre 2012. Un dernière belle bleue avant la fin….

Eh oui, les amis, c’est bientôt le 21 décembre… tremblez ! Non, je rigole ! Bon, ce bilan un peu tardif de novembre sera relativement court vu les journées ultra chargées qui sont miennes mais voici quand même un petit aperçu de ce qu’il fallait, à mon goût, ne pas manquer en blu-ray durant les trente jours du mois.

Du silence et des ombres (1962) IMAGE 4.5/5 et SON 4/5 
Un des chefs-d’oeuvre absolu de Gregory Peck, d’ailleurs oscarisé pour ce rôle, qui n’était plus édité depuis belle lurette en DVD nous revient en disque bleu pour le plus grand bonheur des cinéphiles du monde entier ! Gonflé par des bonus inédits dont le plaisir de découvertes comme cette rencontre d’une heure et demi avec l’acteur fera de cette édition le joujou ultime des fans de ce film de procès humainement très engagé ! Je finirai en disant que l’image noir/blanc restaurée est une petite merveille !
Lawrence d’Arabie (1962) IMAGE 4.5/5 et SON 5/5
Les aventures avec un grand A – bigger than life – comme celle-ci, on en fait malheureusement de moins en moins… et on le déplore amèrement. Ressortir de ce genre de folies, c’est comme avoir soi-même vécu une odyssée hors du commun. L’image proposée sera un véritable cadeau et une aubaine presque magique vous invitant à un spectacle hallucinant dont tous les éléments, de la réalisation à l’interprétation en passant par les costumes, vous prouveront l’entreprise insensée mais parfaitement transformée qu’a été ce Lawrence d’Arabie. Et si les presque quatre heures de film ne vous suffisent pas, les bonus seront là pour satisfaire toutes vos exigences !
Nuit du chasseur(1955) IMAGE 5/5 et SON 4.5/5
Pour clore ces news de la meilleure des manières possible, je tenais à vous parler de ce qui sera probablement le cadeau le plus demandé par tous les amoureux du 7ème art pour les fêtes, aussi malheureusement le plus indisponible car trop limité. Dommage ! Wild Side a fait un travail renversant. Le coffret ultra collector de ce film résonne encore de manière puissante dans le coeur de tous ceux qui ont déjà eu le bonheur de le découvrir. Une chasse au trésor pas comme les autres, angoissante à souhait et aux relents de film noir et malsain. Seule réalisation de Charles Laughton, cette pépite d’or brut vous est proposée dans le plus beau des écrins imaginable. Des bonus à ne plus en savoir qu’en faire, un livre magistral l’accompagnant et un pressage… mon dieu mes aïeux… je vous garantis que vous vous relèverez la nuit pour vous en resservir une part ! Pour la petite histoire, il a été limité à 5000 exemplaires et son prix qui était d’un peu plus de 40 euros à la base se négocie maintenant plutôt autour des 200 … seulement quelques semaines après son indisponiblilité !
Sinon, ces autres métrages sont également sortis en HD et sont des INCONTOURNABLES (il y en a beaucoup mais c’est la faute des éditeurs. S’ils savaient un peu mieux étaler leurs sorties…  !) :
Colonel Blimp (1943) de Michael Powell et Emerci Pressburger
Le Festin de Babette (1987) de Gabriel Axel
Funny Games (1997) et Benny’s Video (1992) de Michael Hanneke
Le Procès (1963) de Orson Welles
L’Effet Papillon (2003) de Eric Bress et J.Mackye Gruber
Jeux interdits (1952) de René Clément
La Chinoise (1967) et Bande à part (1964) de Jean-Luc Godard
Une Nuit en enfer (1995) de Robert Rodiguez
César et Rosalie (1972) de Claude Sautet
Mon coup de coeur, c’est le mal aimé, la dernière réalisation de Cronenberg : Cosmopolis
Celui que je n’attendais pas mais qui m’a fait chavirer : Starbuck
Celui que j’étais déjà prêt à démonter dans toute sa splendeur mais que j’ai finalement beaucoup apprécié grâce à ses partis pris sur l’original : The amazing Spider-man
Et pour finir, celui que je ne voulais pas regarder car Jason Statham nous sort toujours les mêmes ficelles dans chacun de ses derniers films mais que j’ai tout de même vu – et j’en suis vraiment heureux car il déchire – c’est (je reprends mon souffle) : Safe !
Pas de coups de pieds mais une déception certaine : le Holy Motors de Carax qui, vendu depuis Cannes dernier comme un monument incontournable du 7ème art, m’a un peu ennuyé malgré son ambiance mystique et ses plans rêvés. Du cinéma un peu trop léché dont la dynamique m’a laissé sur la touche malgré quelques très bonnes scènes et des acteurs carrément renversants ! Je pense que j’en attendais beaucoup trop après le culte que certain lui ont voués !

4 Responses to “Bilan des rééditions en Haute définition du mois de novembre 2012. Un dernière belle bleue avant la fin….”


Christian
13 décembre 2012 Répondre

Au fait Didier, il faut compter sur quelle date pour les actions post-noel à la Fnac?

Didier_Lausanne
16 décembre 2012 Répondre

Juste après Noël, c’est-à-dire le 26 on aura déjà toutes les actions. Après le temps de les mettre en rayon, donc au pire le 27 : ) Avant on attendait début d’année mais maintenant il n’y a plus de règles, c’est la guerre !!!!!!!!! Bon Noël !

Christian
26 décembre 2012 Répondre

Yop, Je suis allé aujourd’hui, mais j’ai l’impression que beaucoup de DVDS n’étaient pas encore en rayon. Ai-je loupé des bonnes occaz?

Didier_Lausanne
3 janvier 2013 Répondre

Désolé de ne répondre que maintenant. Tout d’abord, bonne année ^^
Nous avons mis les soldes entre le 26 et le 27. Par contre nous aurons une deuxième fournée début d’année ces jours : )

Au plaisir

Leave a Comment


cinq + 14 =