Retour home

Écrit par
blogueur
27 avril 2013 |  0 like   |  5 vues

Bilan des rééditions Blu-ray d’avril 2013. Effectivement on ne s’est pas découvert d’un fil…

On a pu profiter un  maximum de la folle salve des classiques proposés sous un jour nouveau et c’est tant mieux : on en a eu plein les mirettes ^^ ! Assez parlé, place au bonheur !

Les mystérieuses cités d’or (image 2/5 et son 4/5)

Commençons par les mauvaises nouvelles car il y en a une bien pénible à mon goût : Dans ce film, si certains plans sont jolis sur les visages, en gros, tout le reste fait mal à voir. Pour enlever le grain d’origine (qui n’y est effectivement plus du tout), les techniciens ont lissé l’image à l’extrême !! Utilisant un filtre DNR (réducteur de bruits), le travail – si on peut l’appeler ainsi – est à vomir de douleur. Le pire se trouve dans les documentaires de fin dans lesquels on ne voit parfois plus rien que de gros amas verts ou noirs formant les cités mayas, les montagnes ou les intérieurs. Ah, je n’ai pas pensé à vous donner son prix : 80 francs . Non mais… de qui se moque-t-on ?!!!! Espérons de tout coeur que la police fasse son travail !!! Je rigole mais on prie pour une nouvelle réédition faite par des personnes qui aiment le dessin animé et qui prendront du temps et du coeur pour faire quelque chose de digne. Actuellement, c’est le coffret DVD qu’il vous faudra privilégier, je vous en prie !

Willow (image 4/5 et son 5/5)

Fraîchement arrivé dans nos étalages fin du mois (alors qu’on l’attendait pour le 3 avril…), j’ai enfin eu avoir la chance de redécouvrir ce film qui m’avait énormément marqué à l’époque. S’il faut reconnaître son pompage en règle de l’univers de Tolkien, la magie opère toujours aussi bien et on se délecte d’enfin pouvoir apprécier correctement les décors et les fabuleuses « matte painting » malgré certaines incrustations hasardeuses bien visibles en haute définition. Forcément, le tout a un peu vieilli au regard de ce qui se fait actuellement mais les nostalgiques comme moi seront aux anges ! De très beaux bonus viendront complèter l’édition et le voyage n’en sera que plus long et meilleur : )

Jamais plus jamais (image 3.5/5 et son 4/5)

Bon, au niveau du DVD, on peut pleinement être satisfaits du pressage mais certains plans ne sont pas très jolis et difficilement pardonnables aujourd’hui ! Pour le reste, c’est un super bon moment qui assume pleinement son statut de divertissement ! en sus, quelques bonus bien sympas sur le métrage qui en disent long : )

Le cerveau (image 5/5 et son 4/5)

Alors ça, c’est du lourd, comme disent nos amis français ! Gérard Oury dans toute sa splendeur, et l’édition est magnifique ! Y’a d’la joie !

Taxi (4.5/5 et son 5/5)

Vroum vroum !

La liste de Schindler (image 5/5 et son 5/5)

Splendide à tous les niveaux, cette édition est une priorité que vous ne devez manquer sous aucun prétexte ! Non, j’exagère, mais c’est vrai que c’est une démonstration de ce que l’on peut faire de mieux en noir/blanc, une claque ! En plus, les bonus sont nombreux quoique beaucoup repris de l’édition dvd et en SD mais qu’importe, ce film est à voir absolument !

L’étrangleur de Boston (image 4.5/5 et son 4/5)

Ahhhhh! un sacré monsieur, ce Richard Fleischer ! Et son étrangleur est un petit bijou d’inventivité et de vice, un thriller cinq étoiles interprété par un Tony Curtis royal sans oublier Henry Fonda et George Kennedy ! Deux modules de bonus très précieux seconderont parfaitement le métrage. « Must have » vous avez dit ?!

Les inconnus dans la ville (image 4.5/5 et son 4/5)

Policier à couper le souffle, ce film mérite sa place bien visible sur votre bibliothèque, c’est un chef d’œuvre ! Moi qui n’avais pas eu le plaisir de me frotter à la filmographie de Fleischer, je bénis ce mois d’avril pour ces deux films d’une classe absolue ! Bref, je ne serai pas ami avec votre porte-monnaie mais cela en vaut la chandelle !

Powaqqatsi / Koyaanisqatsi
Honte à moi, j’allais oublier de vous parler de la réédition de ces deux documentaires majestueux dont vous vous devez de faire acquisition ! Des images à tomber, une musique qui s’imprime en vous et une aura mystique à pleurer tant c’est envoûtant ! La beauté pure de ces chef d’oeuvres (surtout Powaqqatsi) fait à mon goût de Baraka et Samsara des produits réduits à l’état de productions Asylum en comparaison… c’est à dire du pipi de minet. Bon, j’y vais un peu fort car j’ai adoré Baraka, et Samsara possède des moments à pleurer de bonheur également. Mais après… chacun sa sensibilité !

Duel son / image :

The impossible gagne sur les deux plans, il m’a littéralement scotché techniquement parlant. Les dix minutes de tsunami retournent absolument tout dans votre pièce !

Coups de coeur du mois :

Rurouni Kenshin : Cette adaptation du manga éponyme est une excellente surprise, sans temps morts et respectant très bien l’oeuvre originale en un peu plus de deux heures. A découvrir de toute urgence si vous aimez les films asiatiques en général \(^,^)/

Argo : Tendu et joliment réalisé. Je me suis parfaitement laissé prendre au jeu, du bon boulot ! Par contre, j’aurais largement donné l’Oscar du meilleur film à Beasts of the southern wild, mais bon…!

Les inconnus dans la ville : Victor Mature, Richard Egan et Lee Marvin are in the place !!!

L’étrangleur de Boston : Une leçon de cinéma qui, 45 ans plus tard, n’a pas vieilli d’une ride !

Swordsmen : Très beau métrage chinois à déguster !

Coups de pieds (tellement horribles que j’y mets les deux !) du mois :

Cogan (Killing them softly) : pas vraiment un film atroce mais une déception énorme au regard de son film précédent (L’Assassinat de Jesse James). Bah! le prochain ne pourra être que mieux !

End of Watch : L’histoire de ces policiers filmés avec des mini caméras est attachante, hélas carrément pénible à suivre tant ça bouge dans tous les sens ! Personnellement, je devais m’arrêter de regarder l’écran pour ne pas vomir mais j’en connais qui ont adoré… Il faut bien avouer que la fin est poignante et que, à ce moment précis, on ne se sent plus complètement violé par le fait d’avoir dû consacrer une heure et demie au film.

Anna Karenine : ce bon vieux Tolstoï doit se retourner dans sa tombe !

5 Responses to “Bilan des rééditions Blu-ray d’avril 2013. Effectivement on ne s’est pas découvert d’un fil…”


Bruno
27 avril 2013 Répondre

Wiiiilloooow! j’ai complètement oublié ce film je dois vraiment le revoir….dommage que l’argent ne tombe pas du ciel ^^ »

La liste de Schindler….. Ce film est magnifique et la musique est juste orgasmique mais je pourrais regarder ce film qu’une fois par année pour ne pas finir dépressif !

rien à voir avec ces ultra classiques mais on aura le droit à un blu ray de Tucker and Dale…. et une sortie de God Bless America ? Ces films m’ont tellement marqué psychologiquement qu’ils doivent être dans ma bibliothèque ahah

Didier_Lausanne
27 avril 2013 Répondre

Pour God bless america, il n’est bêtement pas prévu sur notre *%(=)&(///%( de marché Suisse, youhouhou ! ALors qu’il est sorti en France en février 2013 sur blu-ray…
Pour Tucker and Dale on a une référence en BR à 16.90, je vais essayer de le commander et te redis avec moult plaisir !

Bruno
30 avril 2013 Répondre

bon baaah….. Internet pour l’un et patience pour l’autre ahahah merci beaucoup c’est très gentil de ta part !

Christian
1 mai 2013 Répondre

Le Cerveau, l’un des rares films à m’avoir fait pleurer de rire (bon j’avoue qu’il ne sont pas si rares que ça en fait :) ).

La musique de Koyanisqatsi est géniale, j’avoue.

Didier_Lausanne
2 mai 2013 Répondre

J’ai pris un plaisir sans fin à le revoir ce sacré Cerveau, un moment comme on n’en fait plus dans le domaine de la comédie, du plaisir à ne plus savoir qu’en faire ^^
Pour Koyaanisqatsi j’aurai trop voulu le découvrir au cinéma avec l’orchestre jouant en même temps comme ce fut le cas à Londres : )

Leave a Comment


dix-sept − 13 =