Retour home
Maud
Écrit par
BLOGUEUSE BD
30 sept. 2011 |  0 like   |  3 vues

Abélard

 

Les 2 volumes de cette série sont parus cette année et il s’agit ici d’un gros coup de coeur. Bien que 2011 ne soit pas encore terminée, je suis convaincue qu’Abélard sera ma bande dessinée de l’année ! Il s’agit d’un petit bijou de naïveté qui a su me toucher et m’a rappelé avec légèreté, la dureté du monde dans lequel nous vivons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout comme les personnages du film de Jean Becker, “Les enfants du marais”, Abélard, petit poussin, n’a jamais quitté son petit coin de paradis. Pour lui, éternel rêveur, la vie est belle en compagnie de ses amis de toujours. Mais pour séduire la jolie Epilie, il va décider de lui  décrocher la lune. Armé de son banjo et de son chapeau à proverbes (qui lui donne des réponses pour alimenter ses rêveries romantiques et sa grande soif d’apprendre), direction donc l’Amérique, pays inventeur des machines volantes (qui doivent lui permettre d’atteindre les étoiles).

 

Son road-movie sera parsemé d’incroyables rencontres dont celle de Gaston, un ours grincheux, qui va l’accompagner dans son périple. D’abord réticent, Gaston, se surprendra à rêver et à partager la conception idyllique de la vie d’Abélard (qui quant à lui, petit poussin naïf, va apprendre la dureté de la vraie vie). La vie n’est pas toujours rose et celle que vivait Abélard dans son marais, n’était qu’une déformation de la réalité qui peut parfois se montrer cruelle.

 

Un album très touchant, où le charme de Renaud Dillès fait mouche auprès de ma sensibilité. Le dessin délicat de cet illustrateur invite à l’émotion tout en dénonçant,part le texte de Régis Hautière, et ce petit poussin naïf, les aspects nauséabonds et complexes du monde  actuel. 

 

 

 

 

 

 

Pour information : le quotidien Ouest-France a annoncé que le tome 1 d’Abélard fait parti de la sélection pour le prix Ouest-France /Quai des Bulles qui sera décerné au Festival BD de Saint Malo le 28 octobre prochain. Affaire à suivre !!!

Leave a Comment


dix-neuf − dix-neuf =