Écrit par
blogueur
18 juin 2012 |  0 like   |  54 vues

A nous deux, Paris ! : une semaine/un manga, avec Couleur3

Chaque lundi, aux alentours de 16h30, votre humble serviteur Florian De La Fnac chronique un manga de son goût: une découverte, un classique ou une curiosité.

Cette semaine : A nous deux, Paris ! de J. P. Nsihi, chez Philippe Picquier.

Depuis quelques années, plusieurs artistes de BD occidentaux nous font partager leur passion et leurs expériences du Japon, dans des carnets de voyage tous différents et passionnants.  On se souvient surtout de Florent Chavouet qui, avec Tokyo Sanpo et Manabe-Shima, nous avait fait découvrir deux facettes opposées du pays du Soleil levant. Buchet s’y était aussi aventuré avec sa Petite épopée nippone, en reproduisant page à page son carnet de croquis aux pages sépia, et Emmanuel Guibert nous emmener à la rencontre de ses Japonais, en photo et en esquisses. Aujourd’hui, c’est l’opposé que nous propose les éditions Philipe Picquier.

Avec  A nous deux, Paris !, J. P. Nishi nous raconte son séjour de plusieurs mois dans la capitale française et nous offre ainsi une vision inédite sur notre mode de vie européen, car même s’il existe quelques différences entre la Suisse et la France, la majorité des sujets traités nous sont communs. Divisé en cinq chapitres, comptant chacun au minimum une dizaine d’anecdotes, cet album  nous parle de tout les aspects étonnants de Paris : des bises aux mendiants, en passant par les soldes ou les immeubles sans ascenseur. Ce qui peut nous paraître automatiques et convenus ne l’est pas forcément pour lui ! Il nous raconte également comment se passe sont travail dans une épicerie japonaise, comment les clientes ne doivent pas être appelées mademoiselle, mais madame, comment certaines de ses compatriotes viennent à Paris dans l’espoir de marier un Français beau-gosse et fortuné ou comment la communauté homosexuelle fonctionne avec des codes parfois inattendus. Une bonne  vingtaine de pages est aussi consacrées aux différences marquantes entre la bande-dessinée et le manga (Quoi, vous n’avez pas d’assistant ici ?!), que ce soit dans les ateliers d’artistes, dans le mode de fonctionnement des parutions ou dans les libraires en elle-même.

Le tout est traité avec curiosité et humour, donnant une dimension divertissante et parfois didactique à ce récit dynamique et singulier. En tant que Suisse, on découvre également certaines mœurs qui nous paraissent aussi étranges qu’à J. P. Nishi, tout en découvrant un point de vue extérieur sur celles que nous connaissons déjà et partageons. Nous sommes donc placés entre-deux, entre celui qui découvre et celui qui se retrouve en terre connue.

A nous deux, Paris ! est un album curieux, passionnant et drôle. A découvrir !

Leave a Comment