Retour home
Luc
Écrit par
blogueur BD
30 mars 2020 |  3 likes   |  163 vues

Un dessinateur culte s’en est allé

Vous devez être au courant entre deux flashs infos sur le coronavirus, le dessinateur Albert Uderzo s’est éteint à l’âge de 92 ans. Nous allons vous parler de ses séries les plus marquantes.

Un homme aux 1000 talents

Albert Uderzo a été animateur, illustrateur de romans, d’articles et même reporter dessinateur pour le journal France soir. Fils d’immigrés italiens, il obtient la nationalité française en 1934 à l’âge de 7 ans. Il dessinera Zidore, l’homme macaque une parodie de Tarzan et dessinera même du comics avec captain marvel jr dont les droits avaient été achetés par la Belgique.

Il va rencontrer le scénariste Jean-Michel Charlier avec qui il va devenir ami. Mais c’est sa rencontre en 1951 avec René Goscinny, que son destin va changer.

Ils s’entendent de suite et décident de travailler ensemble. Tout d’abord, avec une rubrique illustrée sur les bonnes manières puis avec les aventures du jeune flibustier Jehan Pistolet. N’oublions pas non plus Luc l’intrépide, un jeune reporter avec un chien et enfin l’indien Oumpah-pah.

Oumpah-pah le Peau-Rouge : L’intégrale de Uderzo et Goscinny chez les éditions Albert René

C’est l’histoire d’amitié Hubert de la pâte feuilletée, gentilhomme français et de l’indien Oumpah-pah dont le totem est le puma. Comme pour l’indien du dessinateur Claude Derib, Oumpah-pah aura connu deux naissances. La première en 1951 qui ne marcha pas du tout. Dans cette version, Oumpah-pah est un indien confronté à la modernité. En 1958, le principe est revu et cette fois il est publié dans le journal Tintin. Nous suivons donc les péripéties d’Hubert et d Oumpah-pah qui les amèneront loin, très loin. À mes yeux, Ompah-pah est sûrement l’une des meilleures séries du tandem Uderzo-Goscinny. Bien supérieur au petit gaulois avec des aventures continues qui se suivent d’album en album, l’humour est plus fin et les personnages ne sont pas des faires valoir l’un pour l’autre. Si vous ne connaissez pas encore, bande de chanceux, ruez-vous sur ce titre qui égayera vos journées de quarantaine.

Asterix de Goscinny, Uderzo, Conrad et Ferri aux éditions Albert René

Un village d’Armorique résistant vaillamment à l’oppresseur Romain (grâce à la potion magique). Les héros principaux sont Asterix et son copain très fort et niais Obélix. Une sorte de tandem Laurel et Hardy inversé pour l’intelligence. Les auteurs en profitent pour dépeindre la société moderne et réaliser des caricatures de gens célèbres. Le plus gros succès d’Uderzo qui empêchera la série d’Oumpah-pah de continuer car elle accapera trop les auteurs.

Tanguy et Laverdure, les chevaliers du ciel de Charlier et Uderzo chez Dargaud

C’est Uderzo qui réalisa les dessins des premiers albums des célèbres aviateurs français Michel Tanguy et Ernest Laverdure. Son dessin sera repris par Jigé. Des scénarios précis sur l’aéronautique et de l’humour savamment dosé font des titres de cette collection des must-have pour les fans d’aviation. Un grand classique à la française !

Leave a Comment