Retour home
Sandrine
Écrit par
BLOGUEUSE Littérature & Polar
20 octobre 2017 |  1 like   |  48 vues

Tanguy Viel, prix littéraire du mois

A ceux d’entre vous qui me lisent et ne me connaissent pas encore, je dois vous avouer une chose…Je suis bretonne ! Quel plaisir donc de vous faire découvrir cette fois Tanguy Viel, un auteur né à Brest, lauréat du Grand Prix RTL-Lire 2017 pour son dernier roman, Article 353 du Code Pénal. Un coup de cœur pur beurre !

Le roman s’ouvre sur la scène de meurtre. Martial Kermeur, devant le juge, et face à vous, lecteur, déroule le fil de l’histoire de façon très précise et nous explique en détail ce qui se passe dans sa tête au moment du drame. Dès les premières pages, cela sonne comme une évidence : Martial ne regrette absolument pas son geste. Alors, bien sûr, vous vous demandez qui est cet homme qui tue de sang-froid ? Plus on progresse dans la lecture et plus cet acte nous paraît incompréhensible. Car on découvre peu à peu le quotidien d’un homme sans histoires, taiseux, droit et intègre. Qu’a-t-il bien pu se passer dans la tête de Martial ? Voici le récit de Monsieur Tout-Le-Monde qui un jour, dérape.

Tanguy Viel

Article 353 du Code Pénal est un polar social parfaitement mené. Vous chercherez à découvrir les failles de Martial et vous vous poserez fréquemment cette question : qu’aurais-je fait à sa place ? Tanguy Viel instaure une tension permanente qui vous amènera rapidement à la dernière page du récit. On est parfois à bout de souffle et pourtant, on ne peut jamais lâcher ce livre.

Tempête en Bretagne. Source : le paradis du mois

Tanguy Viel et la Bretagne

L’auteur a passé son enfance à Brest. Brest-même comme on dit là-bas. Ce roman est peuplé de réminiscences bretonnes qui vous rappelleront votre enfance, vos vacances ou tout simplement votre quotidien. Tanguy Viel ne se contente pas de planter un décor parfaitement adapté à la situation : ciel plombé, bruine, vent, mer agitée (attention je vous vois venir. Prenez garde à la blague sur la météo, le breton est susceptible sur la question ! )
L’auteur a aussi parfaitement cerné l’âme du breton droit, taiseux, toujours prêt à partager un bon apéro avec ses amis mais aussi à les aider en toute circonstance.

En résumé, un récit que je vous conseille de lire en Bretagne face à une mer déchaînée ou bien chez vous au coin du feu…

Kenavo !
Sandrine

Leave a Comment