Retour home
Sandrine
Écrit par
BLOGUEUSE Littérature & Polar
14 novembre 2017 |  2 likes   |  65 vues

Mon nom est rouge – Idée cadeau –

La passion de la lecture et l’envie de transmettre

J’avais besoin de me changer les idées. Envie de lire un roman qui me permette de m’évader et qui évoque des sujets moins graves. Après avoir lu Bakhita, Underground Railroad et L’Art de perdre, il me fallait de l’évasion, d’autant plus que les vacances approchaient…

Libraires, nous avons la chance de pouvoir transmettre notre passion mais aussi de travailler au quotidien avec des collègues tout aussi passionnés. J’ai donc demandé à ma collègue Sylvie un conseil de lecture. Elle m’a mis entre les mains Mon nom est rouge d’Orhan Pamuk. Elle a lu plusieurs ouvrages de cet auteur mais si elle ne devait en choisir qu’un, choix ô combien difficile pour elle, ce serait celui-ci. Sylvie m’a conseillé un grand roman. A mon tour de vous donner envie de vous plonger dans cette fresque foisonnante dont on ne voudrait jamais terminer la lecture.

Une évasion dans une autre époque

Hiver 1591 à Istanbul. Le roman s’ouvre sur un assassinat mais celui-ci n’est qu’un prétexte pour faire parler ceux qui ont travaillé avec lui et qui sont donc considérés comme suspects : les peintres miniaturistes. Chacun d’entre eux prendra la parole pour se défendre mais aussi parler de son art, de sa vision. Orhan Pamuk nous fait entrer dans les ateliers de ces orfèvres qui réalisent des oeuvres d’art, des miniatures, illustrant des livres. La période durant laquelle se déroule le roman n’est pas choisie au hasard. En effet, de nouvelles techniques de peinture venant d’Occident alimentent un conflit entre ceux qui souhaitent rester fidèles à la tradition orientale et les autres.

Mon Nom est rouge est un magnifique ouvrage foisonnant de détails sur l’époque, les techniques de peinture, l’Histoire des récits orientaux. Tout est fait pour que l’on se plonge dans ce récit. Un roman dont je vous conseille de ne pas trop entrecouper la lecture.

On en ressort avec le sentiment d’avoir appris une multitude de choses, avec l’envie de se rendre immédiatement à Istanbul pour faire le tour des musées et flâner dans les rues, espérant au passage y croiser Orhan Pamuk et le remercier de nous offrir de tels livres !
Une belle idée cadeau!

Belles lectures !

Sandrine

Leave a Comment