Retour home
Alexandra
Écrit par
blogueur Littérature & Polar
27 mai 2019 |  17 likes   |  34 vues

Les éditions Zoé font leur tour du monde

Émotion et élégance pourraient être les maîtres mots des éditions Zoé. Depuis 1975, cette maison d’édition Suisse s’attelle à publier de vraies pépites : une littérature sobre et moderne qui décrit la société avec force et poésie. Si le vocabulaire utilisé et les rythmes changent, les auteurs publiés chez Zoé ont ce point commun de danser avec les mots. Travailler la langue, la décortiquer, pour qu’elle soit proche de la réalité et du quotidien de ces personnages. Au catalogue, on compte Ramuz, mais pas que… les écrivains représentés viennent des quatre coins du monde.

Le Canada des années 90 de David Chariandy

Règlements de comptes et bavures policières ponctuent le quotidien des habitants de Scarborough. C’est dans cette banlieue de Toronto que vit une mère à la dérive qui porte le poids d’un mari absent. Ses deux fils, Michael et Francis, sont des adolescents un peu perdus qui descendent des bières entre les rivalités de gangs et les histoires de filles. Les deux frères subissent la pression d’une masculinité à démontrer et la douleur sourde du manque. L’écriture touchante de l’auteur est rythmée par des airs de jazz et de hip hop. Les lieux et les émotions sont intacts, tout droit sortis du passé de David Chariandy, originaire de cette ville de banlieue. C’est cette authenticité qui fait de ce texte une fidèle peinture des années 90.

33 tours, David Chariandy

thumb-large_chariandy_33tours_140x210_101

« Tout autour de nous au Park, il y avait des mères qui avaient voyagé bien au-delà du monde qu’elles connaissaient, qui suivaient des cours pendant la journée et travaillaient la nuit, qui rêvaient d’élever des enfants qui pourraient avoir juste un petit peu plus qu’elles, des enfants qui pourraient récolter les fruits du sacrifice et racheter le passé. »

thumb-large_sibourapa_tableaur_140x210_103

Voyage « Sur le Mont Mitaké » avec l’auteur thaïlandais Sîbourapâ

Durant ses études au Japon, Nopporn se voit confier une tâche un peu particulière. Accompagner la jeune épouse d’un haut dignitaire Siam pour lui faire visiter Tokyo et veiller à ne pas qu’elle s’ennuie. Pavé de bonnes intentions, il accompagne alors la Princesse Kirati, et apprend à la connaître, par petites touches, comme échapper du carcan de la bienséance. « Sur le Mont Mitaké » est l’histoire d’une passion hypnotique refrénée par la pudeur qui caractérise la culture asiatique, mais aussi d’une aquarelle comme symbole d’échappatoire du quotidien.

« L’amour peut générer l’amertume ou d’autres misères dans la vie, mais dans le cœur de ceux qui en font l’expérience il y a une ambroisie douce et rafraîchissante, qui les soutient à jamais – un sentiment à la fois envahissant et merveilleux. Ceci je ne l’ai jamais ressenti personnellement. Je parle de ce que je crois. »

Douce et bienveillante, l’écriture de Sîbourapâ nous plonge dans l’atmosphère du Japon des années 30. Mais derrière l’élégance de la langue se cache la frustration et la culpabilité des personnages qui suivent, sans dérive, un chemin que leur place dans la société a tracé pour eux.

« Le meilleur coiffeur de Harare » de Tendai Huchu

Dans un Zimbabwe écrasé par la morale religieuse et le pouvoir politique en place, Vimbai est la meilleure coiffeuse du salon de Madame Khumala. Elle s’occupe avec soin de la femme du ministre et de clientes exigeantes jusqu’à ce que Dumi, un bel homme, ne la détrône. Mère-fille au caractère fort et aux blessures enfouies, Vimbai se bat pour survivre. Car dans cette pépite, ce sont les femmes qui portent leur monde à bout de bras.

« Pour être une coiffeuse prisée, il n’y a qu’un secret : lorsqu’elle quitte le salon, votre cliente doit avoir la sensation d’être Blanche. »

5613783

Loin de la futilité du monde de l’esthétisme, Tendai Huchu aborde dans ce roman des problèmes économiques, d’intolérance et de misogynie dans un pays dévasté par un gouvernement oppressant.

thumb-large_loup_deployer_140x210_102-2

Les éditions Zoé se déploient aussi en Suisse

Déployer est un roman OVNI. Sept livrets d’une intensité remarquable se déploient et composent ce roman à la forme innovante. Tous indépendants, ils se suffisent à eux même et peuvent se lire dans un ordre aléatoire. Sept livrets comme sept fragments d’une œuvre riche et d’une vie bouillonnante. C’est à tâtons que le lecteur avance dans les pensées intérieures d’Elly, la narratrice. Il est question de ses passions amoureuses, de ses désirs, de sa sexualité.
Un roman fort, une douleur aiguë et intérieure que Douna Loup, auteure franco-suisse, retranscrit avec justesse et volupté. De la fraîcheur et une combativité aussi.

« Toutes les fausses souffrances que je me suis souvent inventées tombent et je regarde la vraie souffrance tenue secrète, la vraie blessure oubliée qui est là, qui est la source de toutes les autres, qui est cette solitude et qui est cette douleur dans mon corps. »

Une maison d’édition dont le catalogue est garni de pépites littéraires de Suisse ou d’ailleurs.
Leurs nouveautés à suivre …
https://www.editionszoe.ch/nouveautes »

Leave a Comment


10 + six =