Retour home
Alice
Écrit par
BLOGUEUSE Littérature & Polar
15 sept. 2018 |  0 like   |  0 vues

Rentrée littéraire étrangère 2018 : deuxième round !

Et on continue sur notre lancée en poursuivant nos découvertes de la rentrée littéraire 2018 ! Cette fois-ci, gros focus sur les romans étrangers avec trois auteurs qui me tiennent particulièrement à cœur : Zadie Smith, Salman Rushdie et Alaa El Aswany. Beau programme en perspective !

Après son roman « Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits » qui vient de paraître en poche dans la collection Babel, Salman Rushdie nous propose un nouveau texte intitulé « La maison Golden ». Venue d’Orient, la famille Golden emménage le jour de l’investiture de Barack Obama dans le quartier new-yorkais de Greenwich Village à l’intérieur d’une beauté architecturale appelée « Le jardin ». Leur voisin, René Unterlinden, trouvera en eux une source d’inspiration qui lui fait défaut pour la création de son film. Les Golden ont fui l’Inde, un passé qui les rattrapera bien assez tôt.
Salman Rushdie est l’auteur d’une oeuvre littéraire d’exception. Ce dernier roman ne déroge pas à la règle.

Auteur du célèbre « Immeuble Yacoubian », l’écrivain égyptien revient sur le devant de la scène littéraire avec son dernier roman « J’ai couru vers le Nil ».
Cette fois-ci, Alaa El Aswany explore l’histoire récente de son pays. Nous sommes au Caire, en 2011, et la révolte populaire est à son comble sur la place Tahrir.
Au travers des personnages imaginés par l’auteur, tous venus de différentes strates sociales et tous aussi attachants que réalistes, le lecteur se rend compte de l’essor puissant de cette mobilisation née et incarnée grâce à ces égyptiens.
Alaa El Aswany est un auteur profondément humaniste. « J’ai couru vers le Nil » est à ce jour interdit de publication en Egypte.

« Swing time » est l’histoire d’une désillusion. Deux jeunes filles métisses d’un quartier populaire de Londres se rencontrent pour la première fois lors d’un cours de danse. Toutes deux se passionnent et rêvent d’un avenir brillant.
La vie leur fera prendre un tout autre chemin.
Avec beaucoup de rythme, d’humour et de réflexion, Zadie Smith nous propose un roman lumineux tout en émotion.

Leave a Comment


17 + 1 =