Retour home
Alice
Écrit par
BLOGUEUSE Littérature & Polar
27 février 2018 |  1 like   |  16 vues

Marc Dugain, un auteur engagé

Il y a quelque temps déjà, j’ai eu le plaisir de vous présenter le livre « Ils ont tué Robert Kennedy » paru lors de la rentrée littéraire 2017. Ce titre est le dernier roman de l’auteur, Marc Dugain, un écrivain que j’affectionne particulièrement pour son talent d’écriture et son engagement certain dans les différents thèmes abordés.

Voici une sélection de trois livres que je vous conseille vivement !

J’ai connu Marc Dugain avec le magnifique « La chambre des officiers » publié en 1998. Remportant de nombreux prix littéraires, le succès immédiat de ce roman est loin d’être volé. Adapté au cinéma l’année suivante, le lecteur suit le destin d’Adrien, un jeune ingénieur officier mobilisé dans la Meuse lorsque la guerre éclate en 1914.
Défiguré par un éclat d’obus, le voilà devenu une « gueule cassée » … Au Val-de-Grâce, dans une pièce sans miroir, il y restera cinq années. Cinq années pour apprendre à revivre.

« Avenue des géants » est inspiré d’une affaire criminelle survenue dans les années 60 aux Etats-Unis.
Al Kenner est un adolescent à la taille et au QI extraordinaires. Sa vie bascule le jour de l’assassinat de JFK, un événement qui déclenchera chez lui une multitude de mauvaises pensées et de pulsions effroyables contre lesquelles il tentera de lutter. Jusqu’à l’abîme.
Ce roman est une plongée dans l’esprit d’un psychopathe dans laquelle nous prenons presque le parti de ce jeune adolescent meurtri à jamais par un milieu familial destructeur. Nous essayons de toutes nos forces de comprendre et de lutter avec lui. Mais c’est ainsi et il est trop tard, le mal est fait.

« La malédiction d’Edgar » : passionnant !
Au travers des mémoires de Clyde Tolson, numéro 2 du FBI, Marc Dugain retrace près de cinquante années de règne de J.Edgar Hoover à la tête de l’organisation et par la même toute l’histoire des Etats-Unis à cette époque.
Hoover a connu de nombreux mandats de présidents américains dont bien évidemment celui de JFK et la tentative avortée de Robert Kennedy. « La malédiction d’Edgar » est un savant mélange de faits historiques avérés et d’interprétations pertinentes de Marc Dugain, le tout rassemblé dans 500 pages captivantes où l’ombre de Hoover traque les plus grands personnages jusque dans leur intimité.

Leave a Comment


quatre × 5 =