Retour home
Sandrine
Écrit par
BLOGUEUSE Littérature & Polar
05 février 2018 |  1 like   |  43 vues

Couleurs de l’Incendie de Pierre Lemaitre

Janvier 2018. Couleurs de l’incendie, dernier roman de Pierre Lemaitre, s’invite en librairie. Après avoir littéralement dévoré le tome 4 de la saga d’Elena Ferrante, j’avais mis la barre haute. Les critiques élogieuses et unanimes de la presse m’ont incitée à me pencher sur ce roman, une suite d’Au Revoir Là-Haut, prix Goncourt 2013. Verdict ?

Couleurs de l’incendie, suite d’Au Revoir Là-haut

Dans Au Revoir Là-Haut, il était question de vengeance et d’arnaque, au lendemain de la Première Guerre mondiale, dans une France qui célébrait davantage ses morts au combat que ses survivants. Si vous ne l’avez pas encore lu, cet article d’Alice vous mettra l’eau à la bouche. Par ailleurs, je vous conseille l’excellente adaptation cinématographique par Albert Dupontel.

Si Couleurs de l’incendie est une suite, dans le sens où la lecture d’Au Revoir Là-haut est indispensable en amont, on ne retrouve pas pour autant l’ensemble des personnages. Ici, point d’Albert Maillart. Pierre Lemaitre choisit de mettre la lumière sur Madeleine Péricourt. Nous sommes en 1927, à l’aube de la crise financière. Le récit s’ouvre sur un événement dramatique qui aura pour conséquence le déclassement de Madeleine. Comment cette femme de caractère, qui semble pleine de ressources, va s’adapter à cette situation ? Je ne vous en dis pas plus sur ce deuxième volet très rythmé, moins oppressant mais tout aussi cynique que le précédent. Jubilatoire !

Au-revoir-la-haut

Pierre Lemaitre. Source : Europe 1

pierre lemaitre

Pierre Lemaitre et l’art du suspense

D’humeur sociable et bavarde en société, je vous assure que durant ma semaine de lecture, je fuyais mes amis et ne décrochais presque plus un mot afin de poursuivre ce roman que je ne voulais pas lâcher. Ne vous laissez pas effrayer par les 530 pages du récit car elles défilent très très vite. Trop vite !

Avant d’écrire Au Revoir là-Haut, Pierre Lemaitre a publié des romans policiers. Certains font l’objet d’une chronique sur ce blog par Alice. Couleurs de l’incendie est un savoureux mélange des genres. Littéraire dans son style, dans sa critique de la société et dans sa description des personnages, associé à un suspense totalement maîtrisé. Les retournements de situation s’enchaînent, il n’y a aucun temps mort !

Pierre Lemaitre poursuit subtilement cette saga et dresse un portrait grinçant de la période de l’entre deux-guerres à travers des personnages hauts en couleur. Certains sont attachants, d’autres particulièrement détestables et souvent tournés en ridicule. On s’insurge, on rit et on réfléchit à l’écho de ce livre dans notre société actuelle, ultralibérale. Magistral !

Belle lecture

Sandrine

Leave a Comment


quinze − 6 =