Retour home
Alice
Écrit par
BLOGUEUSE Littérature & Polar
23 octobre 2017 |  6 likes   |  26 vues

« Au revoir là-haut » : histoire d’une vengeance

Voici une adaptation cinéma qu’il me tarde de découvrir !
Il y a quelques années Pierre Lemaitre nous faisait connaitre une vraie perle : « Au revoir là-haut« . Habitués à ses romans policier tels que les best-sellers « Travail soigné » ou « Alex », nous lecteurs étions étonnés de voir apparaitre sur les tables de littérature générale ce qui deviendra le prix Goncourt 2013.

Aucun doute possible, la plume est bien celle de Pierre Lemaitre. Franche et tranchante, parfois crue, mais dans ce nouveau roman une poésie en plus qui accentue la beauté du texte et la qualité de lecture.

En France, la guerre des tranchées fait rage.
Albert et Edouard côtoient la puanteur et la mort chaque jour mais ne se connaissent pas. Ils croisent leurs regards avant de s’engouffrer sur le champs de bataille, avant la terreur et l’éclat d’obus qui fera d’Edouard une gueule-cassée, revenu de l’enfer grâce ou à cause d’Albert qui lui sauvera la vie.

La Grande Victoire … des milliers de démobilisés laissés pour compte, abandonnés par une France ruinée qui choisie de rendre hommage à ses morts. Dommage et tant pis pour les vivants, pas assez héroïques pour avoir pu survivre à une telle boucherie. Les ovations, les stèles, les statues, les chants et l’argent du souvenir ne seront pas pour eux. Le commerce de la morale patriotique a commencé.

Comme pour réclamer leur part du butin ou par volonté de rétablir l’humanité au cœur de cette mascarade patriotique, Albert et Edouard vont imaginer une arnaque nationale, un pied de nez aux politicards et industriels à qui profite la guerre.

L’adaptation à l’écran est à mon sens totalement justifiée. Grâce à des passages du roman très visuels, quasi théatrales, le lecteur peut aisément imaginer certaines scènes.
« Au revoir là-haut » est parfois comme un conte où se côtoie le réel et l’imagination de Pierre Lemaitre, donnant une dimension mystique et profonde.

L’auteur Pierre Lemaitre se joint au talentueux réalisateur Albert Dupontel, incarnant lui-même l’un des personnages principaux. Cette co-réalisation donnera, j’en suis certaine, un film remarquable à la hauteur du roman.
Je vous souhaite donc une bonne séance de lecture et de ciné !

Leave a Comment


sept − quatre =