Margaud
Écrit par
Blogueuse
18 mai 2014 |  0 like   |  0 vues

La Sélection : 35 candidates, 1 couronne

La sélection

 

Pauline vous a fait un article sur cette collection de Robert Laffont, qui ne publie que des perles jusqu’à présent, je veux bien sur parler de la collection R. Aucune déception dans les titres que j’ai pu lire et surtout un gros coup de coeur pour la trilogie « La Sélection« !

 

 

Trois cents ans on passé et les Etats-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Iléa, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne. Elles sont trente-cinq jeunes filles : la «Sélection» s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras…
Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…
.
.
.
L'élue.
Kiera Cass sait manier sa plume et sait faire monter l’envie de son publique. Elle maîtrise son histoire dans chaque détails. Pourtant, au niveau inspiration, on se sent obligé de faire des rapprochements avec « Hunger Games » de Suzanne Collins. A commencer par le Capitole, qui est un nom commun, mais qui représente également le centre dans cette histoire, et les différentes Cast qui font légèrement penser aux Districts de la fameuse trilogie – les premières étant les personnes qui vivent avec le plus de moyens et ce mode de vie se dégrade en fonction des chiffres : 1, 2, 3, 4…. Mais arrêtons les comparaisons ici, car ce roman là, possède quelque chose bien à lui.
.
Mais qui sera sélectionnées? La grande question de cette trilogie est de savoir, qui va devenir la future reine d’Illéa, parmi ces 35 jeunes filles, quelques unes nous deviennent familière. Mais America reste l’héroïne, et on adore la suivre. Une fille avec du caractère qui ne compte pas se laisser avoir par le système, et si elle arrive à faire en sorte que le prince écoute ses conseils, elle en sera ravie. Mais jusqu’à quand pourra-t-elle se permettre de dire tout ce qu’elle veut à un membre de la famille royale? Y aura-t-il des conséquences? Restera-t-elle? Son destin est entre les mains d’une seule personne, le prince Maxon. Pas très à l’aise, et un peu naïf sur le mode de fonctionnement de son pays, il découvre en America plus qu’une simple Sélectionnée.
.
.
.
.
Histoires secrètes.
Entre amour et politique « La Sélection » sort son épingle du jeu à travers des instants de suspens assez intense. Alors que le premier volume est basé sur la découverte du palais et de la nouvelle vie de château d’America, le second – « L’Elite » – fait place aux doutes de la jeune fille. Mais également à une autre sorte de découverte, des journaux intimes du premier roi d’Iléa, qui n’ont rien de réjouissants sur l’avenir du pays.
Le dernier volume est paru il y a quelques jours, Pauline vous en parlait dans son précédent article. « L’Elue » répond enfin à toutes les questions, à tous les doutes et les craintes. On est, si possible, encore plus addict qu’avec les deux premier. On ne tremble plus pour America et Maxon, on vit littéralement ce qu’ils vivent. La trilogie prend soudainement un autre aspect, alors qu’on croyait à un ancêtre de la téléréalité « Le Bachelore« , « La Sélection » prouve qu’elle est une trilogie complète, ou suspens, politique, amour et surprise se tiennent la main et vous en font voir de toutes les couleurs.
.
Une série coup de coeur, vous l’imaginez bien. Et pour compléter le tout, vous pouvez retrouver deux nouvelles indépendantes de la trilogie « Le Prince » et « Le Garde » réunit dans le livre « Histoires Secrètes« .

Leave a Comment