Retour home
Marie
Écrit par
Blogueuse
15 novembre 2017 |  7 likes   |  28 vues

Souhait de Noël n°1 : l’Aube sera grandiose

Avec votre œil aguerri, vous aurez certainement remarqué des petites loupiottes qui se sont démultipliées, des branches de sapin, une dominante nette du rouge et du doré et des représentations diverses et variées de rennes et d’un bonhomme à la longue barbe blanche…

Ne nous leurrons pas, nous nous rapprochons de la fin de l’année 2017 et une fois encore, il vous faudra trouver LES cadeaux parfaits, ceux qui feront briller les étoiles d’espoir de vos enfants, du plus petit au plus âgé, ceux qui feront comprendre à tous vos proches que vous êtes exceptionnellement doués pour deviner leurs désirs.

Et pour cela, une armée de petits lutins s’active depuis maintenant un mois pour mettre en place au rayon jeunesse de la Fnac les livres les plus beaux et ainsi déclencher la magie de Noël …

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer cette fois-ci par nos ados / jeunes adultes et terminerai mes chroniques par les tout-petits. Nous partons donc sur 6 souhaits au total !

 

Au programme aujourd’hui, un texte primé à ne pas manquer pour les 13 ans et plus.

 

L’Aube sera grandiose

Anne-Laure BONDOUX – Gallimard Jeunesse

L-aube-sera-grandiose

Aujourd’hui nous sommes vendredi, mais pas n’importe lequel, c’est ce soir que Nine se rend à la fête de fin d’année de son lycée. Le programme est simple : entrainement de natation l’après-midi puis, une fois rentrée chez elle, elle se lance dans les préparatifs maquillage et habillage. Du moins c’est ce qu’elle croit.

Tatania, sa mère, vient la chercher devant la piscine, Nine monte confiante, et c’est là que tout bascule. Tatiana, bille en tête, après avoir pris soin de mettre des bagages dans le coffre, trace vers la sortie de Paris, direction une mystérieuse cabane isolée au bord d’un lac.

Ainsi débute l’enlèvement le plus déroutant qui soit et la nuit la plus déterminante de la vie de Nine…

On retrouve ici le style percutant, intense, touchant d’Anne-Laure Bondoux que l’on a su apprécier dans La vie comme elle vient (Ecole des Loisirs) ou encore dans Les larmes de l’assassin (Bayard). Elle met une fois encore en scène de façon extraordinaire des personnages complexes et touchants, des relations familiales à la fois profondément intimes et pudiques et surtout, deux femmes courageuses et au caractère bien trempé, ce qui renforce le côté palpitant du récit. Le tout, bien sûr, mêlé à un suspense grandissant comme Anne-Laure Bondoux sait si bien le faire…

En bref, le numéro 1 de la liste (de la très grande liste) des cadeaux que vous comptez mettre sous le sapin pour votre ado préféré(e).

 

Leave a Comment