Retour home
Rémi
Écrit par
blogueur
31 mars 2016 |  1 like   |  12 vues

Nouvel arrivage d’albums !

Oyez oyez, un nouvel arrivage d’album est arrivé sur nos étales, votre humble (toujours oui) serviteur vous propose une courte sélection de titre ayant retenu son attention.

Commençons par les éditions Little Urban avec le titre suivant : La Machine à câlins, écrit et dessiné par Scott Campbell.

machinecalinslittleurban

Le quatrième de couverture est très accrocheur comme vous pourrez en jugez : Attention, voici la machine à câlins ! Que vous soyez grand ou petit, carré, piquant ou doux… nul ne peut résister à ses incroyables câlins ! Et vous, qui avez-vous câliné aujourd’hui ?

Vous l’aurez compris Scott Campbell vous encourage vivement à câliner ce livre ! Dès deux ans.

Restons dans le mignon tout plein avec un album édité par les éditions de l’éléphant portant le titre de : Interdit aux éléphants (oui, c’est redondant mais c’est comme ça…), écrit par Lisa Mantchev et dessiné par Taeeun Yoo.

interditsauxelephants

Aujourd’hui, l’enfant et son mini-éléphant de compagnie se rendent à la journée du Club des animaux. Mais devant la porte, la déception est grande : un panneau indique « Interdit aux éléphants ». Les deux amis repartent le cœur gros. Soudain, ils aperçoivent, assise sur un banc, une fillette avec un petit animal lové sur ses genoux. Elle non plus n’a pas été admise au club, car les autres ne voulaient pas jouer avec son putois. Les deux enfants décident alors de fonder leur propre club, et invitent tous les exclus à les rejoindre. Ensemble, ils choisissent une jolie cabane dans un parc, et font leur propre pancarte : « Bienvenue à tous ! »

adadasurmonbidet

Je vous propose de finir cet article sur un titre rythmé bien qu’osé car ô combien éculé à savoir : A dada sur mon bidet ! C’était dur, et pourtant ils l’ont fait, en disant ils je pense aux auteurs à savoir Maupomé Frédéric et Stéphane Sénégas, grâce à une illustration tout en rondeur bourrée d’humour (pauvre lapin lisez vous comprendrez) et grâce également aux répétitions que l’on connaît si bien. Dès deux ans.

Leave a Comment


dix-neuf − 14 =