Écrit par
blogueur
31 août 2014 |  0 like   |  3 vues

Niourk

1306-niourk_orgC’est au XXVème siècle que se déroule l’histoire de Stefan Wul paru pour la première fois en 1957. Rééditée de nombreuses fois, la version poche de Castelmore est récente, donc facilement disponible. On y découvre qu’une catastrophe écologique provoquant une importante radioactivité a modifié, voire détruit, la planète Terre. Les hommes se retrouvent à vivre de la même manière qu’à l’époque des hommes préhistoriques. Des tribus se retrouvent dans une nature hostile, où les océans sont totalement asséchés suite à la catastrophe. L’action se déroule près du continent Nord-américain. Le destin d’une tribu va basculé grâce à un enfant noir.

Le sorcier de la tribu, surnommé le Vieux, part à l’aventure en solitaire dans la ville de Santiago de Cuba. Ce lieu est considéré comme le domaine des dieux, il est très redouté pour cela. Selon sa prédiction l’enfant noir devra être exécuté à son retour. Le Vieux ne réapparaissant pas, la tribu s’inquiète. L’enfant noir décide de partir à sa recherche malgré les possibles dangers qu’il pourrait rencontrer. Il tombe sur le cadavre du Vieux et selon les rituels établis dans sa tribu, mange sa cervelle pour obtenir son savoir et sa sagesse. Au cours de son exploration de la ville déserte, il découvre une arme laser qu’il apprendra à maitriser rapidement. Il réussi à domestiquer un ours et il en fait son compagnon de route. Lorsque l’enfant noir rejoint le camp de la tribu, il découvre que les siens sont partis en direction du Nord. Il décide de suivre leurs traces afin de les retrouver.

Il les rejoins, en mauvaise posture, face à des poulpes géants radioactifs. Son aide sera précieuse pour vaincre ces monstres gigantesques. La tribu dévore les tentacules des poulpes, tandis que l’enfant noir déguste leurs cervelles. Désormais, l’enfant noir et la tribu se dirige plus au Nord vers la ville de Niourk. Ce périple les pousse vers une civilisation disparue, celle du XXème siècle… La ville de Niourk (autrefois, New York) va révéler certains secrets sur la disparition de la plus grande partie des humains.

Voilà qui devrait être suffisant pour vous donner l’envie de plonger dans ce roman qui est un classique de la science-fiction. Il est très facile d’accès et assez captivant pour tenir en haleine n’importe quel adolescent allergique à la lecture. Et découvrir l’écriture de Stefan Wul demeure un moment privilégié dans la vie des lecteurs de tous âges. Je vous conseille de le (re)découvrir et de le transmettre autour de vous.

Pour aller plus loin, il existe une adaptation en BD, publiée chez Ankama, les deux premiers tomes sont disponibles (L’enfant noir, La ville). Vous pouvez également vous procurer les trois tomes en intégrale de Stefan Wul chez Bragelonne, le premier comprenant le fameux titre Niourk.

NIOURK                                                                                                                           1354022687

 

 

 

Leave a Comment