Retour home

Écrit par
blogueur
08 avril 2013 |  0 like   |  0 vues

Louise et Victor, une série décevante

Jusqu’à présent, je vous ai présenté des livres que j’ai particulièrement aimés, ceux qui me tiennent le plus à coeur. Cependant, dans la jungle des parutions de livres, tout n’est pas à mon goût…

 

 

L’éditeur Suisse La joie de lire (qui a notamment publié les livres des saisons) vient de créer une toute nouvelle collection. Actuellement, on compte 4 livres. Tous mettent en scène Louise, une petite fille d’environ 2 ans, et Victor, son papa. Dans chaque livre, un thème est abordé : Victor doit faire manger Louise alors que celle-ci ne veut pas,  ils se baladent dans un parc, ils partent en vacances, Victor veut endormir Louise… Il s’agit donc de petites scènes de la vie quotidienne. Ces différents thèmes peuvent être abordés dès 3 ans. Mais la présentation fait plus penser à des premières lectures pour des enfants de 6-7 ans étant donné que la page de droite est illustrée tandis que celle de gauche contient un court texte de deux ou trois phrases. Or, je ne suis pas sure que ces thèmes plaisent aux enfants de cet âge-là…

 

 

 

En ce qui me concerne, je n’ai pas aimé cette série. A cause de l’illustration déjà. Je trouve que les traits ne sont pas assez doux, pas assez clairs, pas assez enfantins en somme. C’est le genre d’illustrations que j’imagine beaucoup plus dans des bandes-dessinées pour adultes. Mais cela n’engage que moi. Je n’ai pas non plus apprécié l’histoire en elle-même. Dans Bonne nuit, Louise, Victor lit une histoire à Louise pour qu’elle s’endorme. On alterne alors le texte du livre que lit Victor (il est en italique pour qu’on le reconnaisse) et le texte du livre en lui-même. Dans l’histoire lue par Victor, un ours se fait piquer le museau par une abeille et plonge ensuite la tête dans un lac pour se soulager. Alors que Louise dort déjà, au lieu de partir, Victor continue de lire, en parlant de plus en plus fort. Louise se réveille alors et fait des bêtises : elle met sa tétine dans le nez de Victor pour imiter la piqûre de l’abeille puis lui verse un seau d’eau sur la tête pour faire comme l’ours. Mais ce n’est pas logique : comment un adulte peut se laisser faire? Comment un enfant de deux ans peut porter un seau?  Or, pour aimer une histoire, j’ai besoin qu’elle soit logique.

 

 

 

Alors voila, entre une cible de lecture pas claire, une illustration que je n’apprécie pas et une histoire pas logique, je dois bien admettre que ce n’est pas une série que je vais conseiller mais après tout, tout ça est subjectif!

Leave a Comment


20 − 11 =