Margaud
Écrit par
Blogueuse
15 avril 2015 |  0 like   |  0 vues

Les Outrepasseurs

On pourrait traduire cette trilogie  par : L’une des meilleures trilogie francophone, originale, et qui ne ressemble à aucune autre. Mais ça fait long comme. Cindy Van Wilder a donc bien choisit son titre, c’est énigmatique, et une fois qu’on plonge dans son univers, on se retrouve accro!

 

couv73054504

 

 

 

« – Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

– Nous ?
– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »
Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Déjà là, ça donne envie non ? Bon si vous n’êtes pas encore convaincue, je rajoute mon avis.
.

9782354882358, 0-2229328C’est une histoire dans une histoire. Après une attaque et un sauvetage de sa mère, Peter va rencontrer Noble, un homme marqué par la vie et les épreuves, ce dernier va lui apporter des révélations d’une étrange manière. On plonge donc avec Peter dans les souvenirs de ses ancêtres, au moyen-âge. Peter n’est dans ce premier tome qu’un personnage miroir dans lequel le lecteur va pouvoir se retrouver. Sans réponses il va voir le même passé que nous, et apprendre en revivant ces instants d’un autre temps.

.

 

La partie présente est donc très surfaite et peu développer, ce qui est normal au final, car l’auteur se concentre beaucoup plus sur la naissance des Outrepasseurs et leur malédiction. J’ai beaucoup aimé cette partie dans le passé. On découvre les premières victimes de la malédiction des Outrepasseurs, leur vie dans un modeste petit village. En parallèle se déroule la vie des Fés, des êtres souvent mi-humain, mi-animal, qui possèdent des pouvoirs incontrôlables par les hommes, leurs désirs sont des ordres et prennent régulièrement sans demander. Le Chasseur est un fé qui a soif de pouvoir et passion, mais l’hiver approche et quand la Reine des Neiges déploie son manteau blanc sur terre, il n’est pas bon de rester en surface. Le Chasseur va se retrouver confronter à une mère humaine bien trop attachée à son enfant, et il n’aime pas qu’on lui résiste.

.

 

9782354882549, 0-2580840.

L’atmosphère du livre est lourde, mais pas de cette manière illisible, plutôt d’une façon voulue, et qui apporte beaucoup de reflet à l’histoire. Au final on ne sait pas de quel côté se placer, on ne discerne pas encore qui sont les gentils et qui sont les méchants. La vie au moyen-âge est complète, et l’auteur nous met souvent des notes en bas de page pour nous expliquer certains termes, certaines manière de vivre à cette époque.

.

 

Ce livre a pour moi tout bon. Et entre directement dans mes coups de cœur. L’histoire est originale et bien pensée, l’auteur laisse juste assez de vide pour nous faire envie avec la suite. Un sans faute !

Leave a Comment