Retour home
Margaud
Écrit par
Blogueuse
01 décembre 2013 |  0 like   |  6 vues

Les livres au cinéma et vice versa : La reine des neiges

la reine des neiges

Disney revient en cette fin d’année avec un nouveau film qui risque de plaire à beaucoup de monde. Et encore une fois, les studios s’inspirent d’un conte classique, celui d’Andersen : La reine des neiges. On se doute, que tout comme La petite Sirène du même auteur, Disney va le remanier à sa sauce. Mais avant que le film ne soit en salle le 4 décembre 2013, penchons nous sur le classique écrit il y a 169 ans.

Pour jouer un mauvais tour aux hommes, le diable a fabriqué un miroir qui ne reflète que la laideur des choses. Atteint par un éclat de ce verre maléfique, le petit Kay se laisse entraîner par la Reine des Neiges dans son pays de glace, Gerda, son amie, est bien décidée à le retrouver C’est le début d un long voyage à travers le vaste monde…

 

Étrangement, le conte se termine bien, on connait les happy end grâce à Disney justement, car les histoires d’origines se terminent rarement très bien. La reine des neiges mets en scène deux jeunes amis, et surtout le sacré courage de Gerda, la petite fille, qui va affronter le monde pour aller rechercher Kay chez la reine des neiges. Finalement cette redoutable reine est assez inoffensive, on entend beaucoup de mal d’elle à travers les pays, mais elle n’empêche pas la petite fille de venir chercher son ami. Son seul défaut c’est sa solitude. Ainsi elle profite de la faiblesse des gens, et dans le cas du petit Kay l’éclat du mauvais miroir qu’il a reçu dans le coeur. Elle lui apparaît magnifique, et ne sent plus le froid.

 

On rencontre une confrontation entre la raison et les sentiments. Alors que tout le monde pense que Kay a définitivement disparu, Gerda s’oppose à cette idée, malgré les dangers et le manque d’espoir qu’elle rencontrera. Mais comme dans beaucoup de contes d’Andersen les sentiments l’emportent sur la raison.

 

A la vue de la bande annonce de Disney, l’histoire n’aura rien avoir avec le conte d’Andersen, à part les paysages enneigés et quelques noms de personnages. D’ici la sortie, pourquoi ne pas revenir aux sources et découvrir l’histoire originale dans une toute nouvelle édition chez Folio Junior.

 

Leave a Comment


1 × 1 =