Écrit par
blogueur
31 juillet 2014 |  0 like   |  0 vues

Les Haut-Conteurs

hauts-conteurs-voix-roisOlivier Peru et Patrick McSpare, deux auteurs français, sont à l’origine de cette série en cinq volumes qui ravira les fans de romans fantastiques. Le premier volume, La Voix des Rois, a reçu le prix Elbakin.net du « meilleur roman fantasy jeunesse français » en 2011.

Au XIIe siècle, les Haut-Conteurs – des aventuriers portant une cape pourpre qui symbolise leur appartenance au groupe – parcourent les multiples royaumes d’Europe pour collecter des histoires mystérieuses à raconter et utilisent la Voix des Rois comme un instrument magique. Ils sont tous à la recherche des pages disparues du Livre des Peurs, mystérieux ouvrage qui, selon la légende, aurait été écrit par le Diable en personne. Respectés et craints par la population, ils sont capables de se battre avec vigueur contre des goules ou tout autre ennemi voulant les empêcher de mener à bien leur mission.

Roland a treize ans et des rêves d’aventures plein la tête. D’origine modeste – il est fils d’aubergiste – il va voir son destin basculer et devenir le plus jeune Haut-Conteur connu. Sa rencontre avec Corwyn le Flamboyant, Haut-Conteur légendaire, va concrétiser ses rêves d’aventures. Corwyn lui confie une page du Livre des Peurs et meurt dans ses bras en lui léguant sa cape pourpre. Accompagné de Haut-Conteurs, Mathilde qui va l’initier à son nouveau rôle, et William le Ténébreux, Roland va partir à la recherche de l’assassin de Corwyn. Ils vont découvrir ensemble que leur ennemi est bien plus dangereux qu’ils le pensent et se retrouver face à un adversaire de taille : Vlad, le Roi-Vampire. Ce dernier est un « upyr », une créature dangereuse et malfaisante qui souhaite s’approprier le Livre des Peurs. Cet ouvrage, personnage à part entière du roman, renferme des prédictions et d’étrange formules qui, entre de mauvaises mains, pourrait être une arme redoutable…

Cette série plonge le lecteur dans un univers empreint de mystères et de dissimulation. L’intrigue est bien ficelée et les personnages sont très vite attachants. On prend facilement goût à cette ambiance fantastico-médievale. Procurez-vous le premier volume, faites-vous une idée et sautez sur les volumes suivants.

Leave a Comment