Retour home
Margaud
Écrit par
Blogueuse
24 avril 2013 |  0 like   |  54 vues

Ernest et Célestine : le film, le livre et les albums, coup de coeur

Tout le monde, ou presque, connaît l’histoire d’Ernest l’ours et de Célestine la souris. Mais avant de parler de cette fabuleuse amitié, je vous invite à connaître une autre amitié, toute aussi charmante.

Tout commence grâce à un petit livre muet, qui raconte la journée d’un chien, Gabrielle Vincent, de son vrai nom Monique Martin, ne sait pas encore que cette histoire va toucher quelqu’un en particulier. De son côté Daniel Pennac reste subjugué face au talent de cette vieille dame et ne tarde pas à écrire à l’auteur de ce livre. Une amitié épistolaire est née. Gabrielle Vincent et Daniel Pennac ne se rencontreront jamais, mais établiront une correspondance remarquable.

 

Si je raconte cette histoire c’est qu’il y a une raison, forcément. En effet, Daniel Pennac aura toujours soutenu les œuvres de sa vieille amie, et celles qui ont particulièrement eu du succès sont bien sur les Ernest et Célestine. Les albums restent des incontournables de la littérature enfantine des années après leur publication. C’est 20 ans après la mort de son amie belge que Daniel Pennac décide de se tourner vers la famille de Gabrielle Vincent, pour obtenir les droits de ce fameux duo pour les faire vivre sur un grand écran de cinéma. Grâce à lui Ernest et Célestine prennent vie pour notre plus grand bonheur.

 

Premièrement parlons du scénario, que l’on trouve en livre, écrit par monsieur Pennac. Lu dès sa parution, je dois dire que c’était un véritable délice. Daniel Pennac, grand auteur de la langue française, permet au lecteur d’interagir avec lui et les personnages. En effet, à chaque fin de chapitre, Ernest et Célestine y vont de leurs petits commentaires, l’auteur ne se prive pas non plus, donc forcément au bout d’un moment le lecteur aimerait pouvoir ajouter son grain de sel. C’est une construction parfaitement réaliser. Ce livre se révèle être un bonus parfait aux albums déjà connus, on découvre la rencontre entre les deux inséparables et leur aventure qui va souder cette amitié. Célestine la petite souris est retrouvée endormie dans une poubelle par Ernest l’ours affamé. De cette trouvaille va naître une grande complicité, alors qu’ils sont encore des ennemis. En se rendant service mutuellement, il vont finalement rester les meilleurs amis du monde. Un ours et une souris ? Et alors ? L’histoire d’Ernest et Célestine est là avant tout pour montrer aux enfants qu’on peut être amis au delà des préjugés et des apparences.

Pour ce qui est de l’adaptation du roman de Pennac, je souhaite dire un grand merci aux réalisateurs du dessin animé qui ont réussi à garder, selon moi, la magie et la tendresse des dessins. Alors que nous évoluons dans un monde de plus en plus technologique, et que les images de synthèses ou la 3D ont pris possession de nos écrans, Ernest et Célestine rappel les films d’animations de notre enfance, et ceux qu’on aime partager avec les plus jeunes. Les décors sont simples, mais accessibles, les voix sont adaptées à chaque personnage et le tout est parfaitement fluide. Une vraie réussite qui j’espère saura séduire tout le monde. Je pense que l’équipe rend un magnifique hommage à Gabrielle Vincent, qui restera dans les mémoires pour ses histoires touchantes.

 

One Response to “Ernest et Célestine : le film, le livre et les albums, coup de coeur”


Nicolas
2 mai 2013 Répondre

Bonjour,

Il y a quelques petites erreurs: ce n’est pas Daniel Pennac qui a acheté les droits mais Didier Brunner, producteur (les Armateurs) qui les a acheté. Amoureux de l’oeuvre de Gabrièle Vincent, il voulait lui rendre hommage par un long métrage. Il a contacter Pennac pour le scénario et c’est là qu’il s’est rendu compte à quel point il avait visé juste compte tenu de la relation qui existait entre lui et Gabrielle Vincent.

Ensuite, le film n’est pas l’adaptation du roman de Pennac mais l’inverse. Le roman est tiré du film qui a vu le jour en premier.

Merci pour ce joli article!

Leave a Comment


5 × 5 =