Retour home
Alexandra
Écrit par
blogueur Littérature & Polar
29 décembre 2019 |  8 likes   |  401 vues

Des albums pour les grands enfants – Partie 2

Les fins d’années regorgent de nouveautés au rayon album. Et puisque cette année nous avons été plutôt sage, la liste des jolies choses est longue.

Le lièvre et les lapins

Timothée Le Véel

Un lièvre mélancolique au milieu d’une nuée de lapins. Bienvenue en Garenne où Timothée Le Véel, muni de son crayon, raconte son histoire. Élevé comme un lapin, le lièvre ne comprend pas toujours ses frères et sœurs. Et pourquoi doivent-ils  toujours tout faire ensemble ? Un jour il se retrouve face à face avec un lièvre et sa vision du monde est bouleversée. Un album sur les différences qui nous façonnent et la force des liens familiaux qui nous accompagnent. Des dessins en nuances de gris très fins, une atmosphère douce et poétique. S’il ne plaira pas forcément aux plus petits, il saura plaire aux parents.

Peau d’âne par Cécile Roumiguière et Alessandra Maria

La collection de Benjamin Lacombe revisite les classiques

Tout le monde connait le célèbre conte de Charles Perrault. Ici, il est revisité par Cécile Roumiguière. Un roi et une reine redonnent espoir et abondance à tout un royaume. La naissance d’une petite princesse vient compléter le conte de fée. Mais le destin peut parfois se montrer cruel. Alors, quand le roi assiste au dernier soupir de l’amour de sa vie, celle ci lui fait promettre de ne se remarier que si la seconde épouse est plus belle qu’elle. Les années passent et aucune femme ne trouve grâce aux yeux du roi. Sauf une. Sa propre fille qui ne pourra compter que sur sa marraine pour se sauver de la folie de son père, ravagé par le chagrin. Le conte revisité gagne en modernité et aborde des thématiques on ne peut plus actuelles comme l’émancipation de la femme, le respect de la nature, l’évolution de la morale .

Cet album est magnifié par des illustrations sombres et profondes d’Alessandra Maria. Des nuances de gris et de doré qui accentuent l’atmosphère tragique du conte.

Le veilleur de lune

Un album hommage aux années folles

Au coeur du Paris des années 30 dans la petite impasse des Grillons vit Lison. Cette petite fille a bien de la peine à s’endormir et elle voit partir chaque nuit son étrange voisin. Ce dandy aux cheveux blancs lui demande une nuit de le suivre pour découvrir sa destination nocturne. Direction  : la lune recouverte de poussière dorée, car ce cher voisin n’est autre que le veilleur de lune. Féérie et esthétisme des années folles, cet album d’Aurélie Bombace se savoure comme un sucre d’orge.

Midi Pile

Le retour de Rebecca Dautremer

Ce dernier album est un coup de cœur. Il signe le retour de Jacominus Gainsborough, ce petit lapin qui donnent aux histoires de Rebecca Dautremer un goût de souvenir d’enfance.

Jacominus a donné rendez-vous au port à celle qu’il aime secrètement. Il ne va pas tarder à embarquer et a quelque chose de très important à lui dire. Stressé, impatient, il l’attend dés 9h20 mais ils n’ont rendez-vous qu’à midi pile. Va-t-elle venir ou ne va-t-elle pas oser ? La longue attente commence.

De la douceur et de la candeur dans cet album tout en papier découpé. La célèbre illustratrice nous offre un ouvrage magnifique avec plus de 200 pages de découpes. Un seul décor qui se transforme au fil des pages, une oeuvre minutieuse et fragile. Vous l’aurez compris ce n’est pas un album pour les plus petits mais un livre d’art pour les grands amateurs de livre objet