Retour home
Marie
Écrit par
Blogueuse
21 décembre 2017 |  0 like   |  7 vues

Critère n°2 : trouver un épais et beau roman #2

Et parce qu’il n’y a pas que Philip Pullmann qui peut nous proposer une véritable ambiance, un monde bien  lui, arrêtons-nous sur l’univers de Brian Selznick !

1- les Marvels (éditions Bayard Jeunesse)

Couv_Marvels_pages titres.inddDeux mondes s’opposent dans ce nouveau roman illustré de Selznick, celui de la famille des Marvels, comédiens de générations en générations jusqu’en 1900 et celui de Joseph, jeune orphelin, qui trouve refuge dans la maison étrange de son oncle londonien. Etrange ? Oui comme sorti d’une autre époque et dont les murs sont recouverts de portraits de comédiens étranges… les Marvels !
Un mystère que Joseph va tenter de percer.

Un merveilleux mélange d’illustrations et de récit, un exercice parfaitement maitrisé par Selznick et une fois encore, les lecteurs se trouvent baladés entre deux époques qui se font écho. Un gros volume qui a un vrai plus (en rapport au critère numéro 2 bien sûr) : une couverture épaisse avec des dorures qui en fait un bel et énigmatique objet !

Dès 12 ans.

 

2- L’invention de Hugo Cabret (éditions Bayard Jeunesse)

invention-de-hugo-cabretHugo Cabret est un jeune orphelin suite au décès de son père dans l’incendie du musée où il était embauché en tant qu’horloger (et inventeur à ses heures perdues). Hugo retourne dans les décombres, récupère l’automate sur lequel ce dernier travaillait et part vivre chez son oncle, un homme désagréable et violent, qui accepte de lui fournir le minimum vitale : un lit. C’est ainsi qu’il se retrouve à dormir dans les combles de la gare et à aider son oncle dans son travail (régler les horloges). Sa vie ressemble à s’y méprendre à celle que l’on s’attend à lire dans les misérables, jusqu’à ce que son oncle disparaisse… A partir de là vont débuter deux aventures liées : la première, faire en sorte que personne ne se rende compte de cette disparition afin qu’Hugo puisse continuer à avoir un toit sur la tête. La seconde, finir de réparer l’automate qui, il en est certain, lui délivrera un important message…

Une aventure fantastique, proche d’un univers à la Harry Potter, qui mêle magie, mystère, histoires de vie touchantes et aventures… Le tout agrémenté de planches illustrées qui ajoutent une intensité à l’univers déjà particulier de Selznick.

Dès 9 ans.

 

Je crois pouvoir affirmer que le critère numéro 2 est à présent satisfait !

Leave a Comment


deux × 5 =