Écrit par
blogueur
05 juin 2013 |  0 like   |  6 vues

Chien pourri, un roman tout sauf pourri !


Chien pourri est un des nouveaux romans de la collection Mouche publiée à l’école de loisirs. Cette collection cible les jeunes lecteurs d’environ 6-8 ans. Vous connaissez peut-être le Journal d’un chat assassin écrit par Anne Fine. Cette collection est connue et reconnue notamment pour sa qualité littéraire.

Et c’est le cas de Chien Pourri. Ce héros mal aimé n’a rien pour lui : il sent la sardine, il est couvert de puces, son pelage est tellement rêche qu’il pourrait servir de paillasson. Et pour couronner le tout, il est aussi bête qu’il est moche. Son but ultime ? Trouver un maître mais forcément, ce n’est pas facile…  Dans sa quête il fait la connaissance de Chaplapla, un autre « estropié de la vie ». Ce chat au destin tragique a été écrasé par un camion dans sa jeunesse et depuis, il demeure plat comme une assiette.

Rien que le récit semble (et est) drôle. Mais en plus, le style de Colas Gutman est bien présent. Cet auteur a écrit, entre autres, La princesse aux petits doigts, un de mes coups de cœur que je conseille très régulièrement (un conte revisité un peu à la manière de Shrek, avec une multitude de clins d’œil aux contes classiques). Et le moins que l’on puisse dire c’est que Colas Gutman maîtrise parfaitement l’humour ! Chien pourri regorge de jeux de mots (« les animaux applaudissent –sauf le manchot, ca va de soi ») et de personnages tous plus drôles les uns que les autres.

Bien que ce roman soit dédié aux enfants qui débutent la lecture, je pense qu’il est préférable qu’un adulte aide à la lecture afin que l’enfant puisse comprendre à la fois cet humour au second degré et l’ensemble du vocabulaire (« estropié », « inlassablement », « pavillon »…)

Bref, ce roman est juste génial et hilarant (oui, oui, j’ai ri aux éclats) et je vous le recommande très vivement, autant pour vous que pour un enfant !

Leave a Comment