Retour home
Sabrina
Écrit par
BLOGUEUSE Kids
11 sept. 2019 |  4 likes   |  33 vues

Chat Alors ! des livres sur les chats

Deux ouvrages rigolos sur nos amis les chats !

Vous qui me connaissez un peu, savez à quel point j’aime les chats. Et bien, dans cette chronique d’aujourd’hui, je vais vous présenter deux petits livres vraiment très cool, qui ont pour héros, nos copains les chats !

Toto ninja chat et l’évasion du Cobra Royal, Dermot O’Leary

C’est Miaougnifique !
Le premier tome des aventures pleines de surprise d’une chatte hors du commun !

Attention : Toto n’est certainement pas une chatte ordinaire. Elle est presque aveugle et c’est un grand ninja ! Ce soir, avec son frère Silver, Toto devra sauver son quartier d’une terrible menace : le cobra royal s’est échappé du zoo. La nuit risque d’être longue pour notre ninja chat !


« Pour ce qui était de la traque feutrée et implacable, Toto était une experte, même pour un chat. Grâce à son entraînement ninja, elle pouvait se déplacer dans un silence presque total ; grâce à ses moustaches, elle savait toujours exactement où elle se trouvait ; et, grâce à son ouïe exceptionnelle, elle détectait tous les mouvements à un kilomètre à la ronde. Elle était si discrète qu’elle en devenait presque invisible. Malheureusement, on ne pouvait pas en dire autant de son frère. »

 

Toto-Ninja-chat-et-l-evasion-du-cobra-royal

Dermot O’Learny est un présentateur TV vedette au Royaume-Uni et a aussi sa propre émission de radio. Toto Ninja est son premier livre pour enfant et le premier tome d’une série. D’ailleurs, le deuxième tome est à paraître en octobre 2019.
Cette saga est inspirée de ses deux chats, Toto et Silver.

« – Bonjour Dermot ! Votre livre est inspiré de chats qui existent dans la vraie vie. Pouvez-vous nous en dire plus sur eux ?

Nous avons une petite maison en Italie au milieu de nulle part, dans les Pouilles. C’est vraiment en pleine campagne et, quand nous sommes allés là-bas pour la première fois, nous étions infestés par les rats. Un jour, une chatte est venue s’installer chez nous : nous l’avons appelée Plaxy. Elle semblait plus perdue que sauvage ; nous pouvions la caresser mais jamais la prendre dans nos bras. Avec le temps, elle s’est laissé apprivoiser et a fini par dormir sur notre lit.
Il y a quatre ans, lors d’un nouveau séjour dans les Pouilles, nous nous sommes aperçus que Plaxy était sur le point d’avoir des petits.
Cette année-là, nous avions l’intention de prendre un chien, mais voici qu’il nous arrivait quatre chatons ; ma femme avait veillée toute la nuit et s’était révélée une très habile sage-femme pour chatte ! Nous avons donc gardé deux chatons et nos voisins ont pris les deux autres. Nous adoptionss les premiers-nés, Silver et Toto, qui étaient les plus petits de la portée. Nos amis ont veillé sur eux en Italie puis nous avons fini par les ramener au Royaume-Uni.
Extrait de l’interview de Damian Kelleher »

Tous les propriétaires de chats savent que, la nuit, leur chat a une double vie et se transforme en ninja. Ce texte s’adresse aux rêveurs, aux enfants à l’imagination débordante, et à nos amis à poils. Une aventure qui décoiffe, les illustrations de Nick Easts sont irrésistibles et l’humour y est au rendez-vous.

Le chat qui parlait malgré lui

Dans cette petite ville dont je ne vous dirai pas le nom, dans une petite ruelle vers laquelle je ne vous conduirai pas, il y a un petit garçon prénommé Thomas et son meilleur ami est un chat.

Le-chat-qui-parlait-malgre-lui

« Deux minutes de réflexion suffirent à Gaspard pour conclure qu’il était, en effet, le premier chat au monde capable de parler, mais qu’il n’y avait pourtant pas de quoi être tellement fier.
Qu’est ce qui allait lui arriver maintenant ? Dès qu’on s’apercevrait dans son entourage que Gaspard était le premier chat au monde capable de parler, il était sûr et certain qu’il n’aurait plus une minute de tranquillité.
Or Gaspard, raisonnable comme presque tous les chats, n’aimait rien davantage que d’être tranquille dans la vie.
Toutes les personnes qui ont étudié le caractère des chats savent que les chats se moquent bien d’être riches ou puissants ou considérés. Il n’y a aucun chat de compétition. Les chats ne font jamais de courses ou de concours pour être les premiers. Les chats n’ont jamais envie de faire fortune ou de faire les malins, même s’il leur arrive d’être content d’avoir beaucoup à manger dans leur écuelle ou d’être fiers parce qu’ils ont réussi à sauter d’une fenêtre sur une persienne et de la persienne sur le toit. Les chats ne cherchent jamais à être inscrits au tableau d’honneur, et quand on les trimbale dans une cage à une exposition de chats de race, qu’on leur décerne des diplômes et leur attache le ruban du premier prix autour du cou, ils s’ennuient, bâillent et trouvent toute cette agitation stupide. On n’a aucun exemple de chat qui ait brigué une décoration, essayé d’obtenir de l’avancement ou présenté sa candidature à une assemblée, une académie ou une présidence. »

Même quand Thomas était encore tout petit, il s’est toujours très bien conduit avec son chat : il ne lui a jamais tiré la queue ni les moustaches, il ne l’a jamais caressé à rebrousse-poil. Il lui donne à manger et il lui parle avec respect et douceur !
Un beau matin alors que Gaspard se baladait dans le jardin, il a malencontreusement flairer-mâcher-mâchouiller-manger une herbe bien spéciale. Parce que oui, Gaspard adooooore flairer-mâcher-mâchouiller-manger des herbes.
Mal lui en a pris car il se retrouve à parler malgré lui. Et non seulement : en prose et en vers, c’est à nous mettre la tête à l’envers. Chat malin, chat poète, ce géni des matous, Gaspard ce beau parleur gardera-t-il son secret jusqu’au bout ?

« Quel embarras ! Quelle aventure !
Moitié chat et moitié personne.
Je suis chat – voyez ma fourrure,
Mais j’ai la parole d’un homme.
Suis-je personne, ou suis-je chat ?
Sans être vraiment un vrai homme.
Je fais peur à mes frères chats
Et à ma voix chacun s’étonne.
Je fais fuir mon amie Minna,
Minna-la-Minie qui m’aima.
Mais que va penser mon ami Thomas
En entendant parler sont chat ?
Quel malheur ! Quel triste destin !
Je suis un pauvre chat-chagrin ! »

Laissez-vous porter par cette fable remplie de fantaisie et d’humour délicieux. Un livre pour tous les amoureux des chats, et les autres, à partir de 9 ans.

A découvrir également

Tu peux pas comprendre...

Tu-peux-pas-comprendre-t-es-pas-un-chat

Chat Défonce

Chat-defonce

Leave a Comment


18 − quatre =