Retour home
Sabrina
Écrit par
BLOGUEUSE Kids
11 juillet 2019 |  4 likes   |  19 vues

Céleste, ma planète de Timothée de Fombelle

Parue 19/02/2009
Illustrations de Julie Ricossé

Ne tombe pas, ne tombe pas, ne tombe pas.
J’avais peur de tomber amoureux.

Elle est apparue un matin dans l’ascenseur. Elle avait le parfum de la terre chaude, Céleste.
Et puis, un beau jour, elle a disparue.

La première fois qu’elle m’a embrassé, nous étions suspendus par des câbles à cent vingt mètre du sol, avec quinze hommes armés à nos trousses.
C’est peut-être pour cela que, pendant longtemps, je n’ai pu l’approcher sans avoir le vertige.

[…]

Cette histoire, je n’aurai pas assez de pages pour en faire un roman, juste assez pour laisser une trace, la trace bleue de ce qui changea ma vie et aurait pu changer le monde. Céleste.

Céleste ma planète

Celeste-ma-planete

Timothée de Fombelle

Timothée de Fombelle

Par cette courte nouvelle, Timothée de Fombelle qu’on ne présente plus, nous narre une histoire d’amour somptueuse où il mélange sa poésie et un combat écologique.

Dans un futur plus ou moins proche, le narrateur, quatorze ans, est livré à lui-même dans une ville gigantesque qui croule sous la pollution. Des buildings de brique et de verres qui s’élancent jusqu’au dessus des nuages, communiquent par des ascenseurs. La pollution, vous comprenez…

Sa mère qu’il ne voit que dans des salles d’attentes et qui travaille chez !ndustry, lui remplit le frigo tous les lundis pour qu’il ne manque de rien. C’est sans compter sur son meilleur ami qui le vide chaque soir en attendant son père qui finit tard.

Et puis il y a Céleste. Céleste qui sent la terre chaude et qui donne envie de cueillir des fleurs pour les mettre dans ses cheveux.
Cette camarade de classe, notre héros en tombe amoureux comme on tombe d’une chaise : sans prévenir, sans s’y attendre.

« Elle s’appelle Céleste. Vous pouvez l’accueillir. »
J’avais compris « vous pouvez la cueillir », et je n’arrivais pas à comprendre comment le directeur avait pu prononcer une telle phrase.

À l’heure du déjeuner, elle est partie et n’a jamais remis les pieds au collège. Il fallait la retrouver…

Vous l’aurez compris, Céleste, ma planète est une allégorie à notre planète terre qui souffre au quotidien. Une chouette lecture qui permet d’introduire ce sujet du quotidien aux enfants à partir de 9 ans.

Une belle découverte et un énorme coup de coeur pour moi à shopper ici !

Leave a Comment


8 + 12 =