Retour home
Sabrina
Écrit par
BLOGUEUSE Kids
20 février 2020 |  3 likes   |  173 vues

Bébert, Hamster Pépère – Cécile Alix

« Humff-humff », « Crunch », « Hop-hop »
Ceci est une salutation en langue de Hamster !

Bonjour à toi !

Je suis de retour ici pour te parler de la dernière petite pépite de Cécile Alix, et elle est drôôôôlllisssiime !

Tu la connais peut-être déjà grâce à son roman « Tarzan, poney méchant », l’histoire d’un poney placé en pension au club des Edelweiss lors du déménagement de sa famille humaine. Un endroit abominable d’après lui, où on y retrouve tout un tas de stars à crinières tressées et de ponettes à leurs mémères ! Et pis tout ça le rend vraiment… méchant ! Ouais, je ne te spoile rien, tout est dans le titre !

Ces deux histoires (et d’autres encore) sont regroupées dans la collection « Nos amis les sales bêtes » chez « Poulpe Fictions ». Autant te dire qu’en lisant ces petits romans, tu te tapes de bonnes grosses barres de rire !

Mais revenons à nos hamsters (t’as vu le jeu d’mots ?)
Qui est Bébert, le hamster pépère ?

ACTE 1
« Où je me dis que quand on est un hamster pas plus gros qu’une pomme de terre y’a pas grand-chose à faire »

Bébert le hamster coule une existence pépère chez Paloma quand il est kidnappé par une inquiétante créature : « l’araignée ». Enfermé dans une cage avec trois autres hamsters fainéants, gloutons bagarreurs, il n’a plus qu’une idée en tête : s’échapper de cette maison de l’horreur.
Pour sauver ses amis, Bébert devient un super hamster-ninja et invente un plan d’évasion qui va faire des dégâts !

Frrrt, frrrt, frrrt…
J’aime bien rêver que je mange un ver, mon dessert préféré. C’est marrant, c’est dodu, ça gigote et ça craque sous la dent, en libérant un petit jus à la fois sucré et piquant ! Miam ! J’adore !
Frrrt, frrrt, frrrt…
J’ouvre un œil. Mais pour de faux, vu que je dors. En fait, je m’imagine que j’ouvre un œil, parce qu’un « Frrrt, frrrt, frrrt » m’a réveillé. Et là, pile devant mon museau, je découvre un énorme ver blanc ! Waouh, terrible ! Le plus beau mirage gastronomique du monde : une grosse larve, bien grasse, qui se tortille mollement entre les barreaux de ma cage !
Alors, je me dis : Cool ! Je rêve que je vais croquer un ver. Bon appétit, Bébert !
Et scrountch ! J’y plante les dents. Il est tout mou-craquant, on dirait un vrai ! Ah, quelle puissance, le pouvoir de l’inconscient !
– Aïe ! Ca va pas la tête ? Aïeuuuu !

N’appel pas Brigitte Bardot : aucun animal n’a été blessé au court de cette histoire et même qu’il y a un HAPPY END !

Bonne lecture !

A découvrir également

Vous pensez que la vie d’un chat d’appartement est sans histoires ? Vous vous mettez le doigt dans l’oeil ! Alors que j’étais tranquille avec ma coloc Lou, mes pâtes bolo et mon fauteuil, me voilà embarqué contre mon gré sur une péniche et mis au régime herbivore, avant même d’avoir eu le temps de dire « saucisson » ! Heureusement, j’ai un plan : l’opération sabotage est lancée…

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’avaient dans la tête ces moustiques, qui tournent et retournent autour de la vôtre ? Enfin, ce roman vous le dévoile : entièrement écrit par l’un deux, et pas n’importe lequel. Roméo est un moustique, oui, mais atypique. D’abord, il ne pique pas (seules les moustiquettes le font !) ensuite, il parle l’humain et est devenu le meilleur ami de Camille, la grand-mère de Clélia, avec qui il aime regarder la télé, surtout les séries romantiques aux scénarios très compliqués !

Leave a Comment