Retour home

Écrit par
blogueur
30 novembre 2010 |  0 like   |  0 vues

Photographie et vérité :

Joan Fontcuberta est à la fois Créateur de photographies, théoricien de l’image, critique, historien de l’Art et professeur d’université. Il a fondé, en 1980, la revue Photovision.

Il postule, à travers un essai qu’il a édité en 2005, que la photographie a, depuis ses débuts, toujours eu un rapport étroit avec le mensonge. Il met aussi en évidence, à travers des commentaires, ce qui sépare la fiction de la réalité.

En effet, il décrit précisément sa pensée à travers des exemples appartenant à sa vie privée ou de l’extérieur et il utilise des citations de grands artistes qui ont façonné l’Art du XXe siècle. De plus, il oppose des courants de pensée et réussit à nous faire croire que l’image photographique véhicule qu’une petite portion de la réalité sur le monde et non pas l’obtention d’une vérité absolue.

L’opérateur (le photographe), a en tout temps essayé en vain de trahir l’image de base, qu’il a composée en tout premier. La retouche, les déformations sur les formes, les modifications portées sur les couleurs ainsi que le recadrage ont toujours été pratiquées. Joan Fontcuberta va encore plus loin à travers sa théorie. À travers son histoire,  il nous emmène sur un chemin qui démontre à la fois les faiblesses d’un médium mais aussi les espoirs qu’ont les photographes auteurs de construire une vision du monde qu’il leur est propre.

Petite citation de l’auteur : « Photographier, en somme, est une façon de réinventer le réel, d’extraire ce qu’il y a d’invisible dans le miroir et de le révéler. »

Auteur : Joan Fontcuberta ; Titre : Le baiser de Judas ; Année : 2005 ; Genre : Essai

Ce livre est disponible à la FNAC.

Leave a Comment