Écrit par
blogueur
27 juillet 2010 |  0 like   |  0 vues

Petit et si séduisant…

Le nouveau venu de chez Sony va faire mourir de jalousie ses concurrents. En effet, le Sony NEX-5 repousse les limites de la compacité dans cette nouvelle gamme d’appareils photo hybrides.Les hybrides ce sont ces appareils sur lesquels on peut changer d’objectifs comme sur un reflex, mais qui à la différence de ce dernier n’ont pas de miroir permettant la visée directe. Le miroir en moins, ces appareils deviennent plus petits tout en gardant les avantages qualitatifs des objectifs interchangeables.

L’autre atout de taille du NEX-5 c’est son capteur de type APS-C comme sur un reflex genre Nikon D90 (il était temps !). Avec un tel capteur, les 14 millions de pixels ne font plus peur et la gestion du bruit est plus que correcte qu’en on grimpe dans les ISO. Il possède, à part ça, toutes les fonctions nécessaires que l’on attend d’un appareil censé remplacer les reflex d’entrée de gamme: d’innombrables modes scènes, les fonctions manuelles, programme, priorité ouverture,… personnalisation des réglages et la video en full HD. Le tout est accessible à partir d’un écran AMOLED très fidèle et réactif. Le choix d’objectifs n’est pas encore très varié (18-55mm, 18-200mm, 16mm) mais si la mayonnaise prend nous aurons peut-être droit à quelques bijoux Zeiss. En terme de rapidité, il n’a rien à envier à certains reflex de l’année dernière et distance allègrement ses congénères. Seul bémol peut-être, son flash qui est un peu agaçant à monter et démonter au moyen d’une molette microscopique.

Mis à part ses qualités techniques, il est beau! De belles finitions, de beaux matériaux, il a de l’allure et va en séduire plus d’un, juste avec son petit minois. Vous l’aurez compris, c’est peut-être le début de la fin pour les reflex grand public.

A tester de toute urgence!

http://www.sony.ch/lang/fr/product/dsb-nex-5/nex-5a

Leave a Comment