Écrit par
blogueur
05 octobre 2010 |  0 like   |  8 vues

La photographie Humaniste

Cette image représente une amorce du réel. La référence de cette image renvoie immédiatement à une période de l’histoire de la photographie :

La photographie dite « Humaniste » (1945-1968).

L’objectif des photographes, ayant participé et alimenté  le courant photographique humaniste, fut de re-présenter les vraies et uniques valeurs de l’Homme. Le sens de l’humour et la positivité furent des notions très importantes à leur yeux. L’instant décisif de Henry Cartier-Bresson, l’instant poétique de Kertez ainsi que les scènes comiques et surprenantes d’Eliot Erwit furent des styles d’expressions par excellence qui marquèrent beaucoup le courant de l’époque. La grande majorité des images photographiques étaient prises sur le vif et pratiquement aucune n’a été mise en scène par les photographes. La magie de l’instant et donc de l’imprévu total apparut de manière évidente. Les photographes de l’époque se sentaient avant tout reporters photographes. Ils passaient leur temps à mettre en lumière des scènes de la rue, des actions humaines. À travers l’histoire de la photographie, chaque courant de pensée artistiques a pu animer des débats ou des opinions publics, créer des interrogations, de la part d’historiens de l’Art et de sémiologues, sur la société. Le médium photographique est donc actuellement un outil qui est, de plus en plus utilisé, convoité par les artistes en quêtes de savoir et de vérité sur la société qui l’entoure.

Lien internet pour en savoir plus sur le courant : http://expositions.bnf.fr/humaniste/index.htm

Auteur de l’image : Henry Cartier-Bresson, 1932

Leave a Comment