Retour home

Écrit par
blogueur
31 août 2013 |  0 like   |  0 vues

Dennis hopper : Une perception personnelle sur le Monde…

Durant les années 60, Dennis Hopper, alors apprenti photographe, ne se séparait jamais de son appareil photo qu’il emportait aussi bien sur les plateaux ou lieux de tournage que dans les soirées, les bars, les cafés, les galeries, sur la route ou encore dans les manifestations politiques.
Il s’est mis à photographier des vedettes de cinéma, des pop stars, des artistes, des écrivains, ses petites amies aussi bien que de parfaits inconnus.

Au fil du temps, avec beaucoup de perspicacité et d’intuition, il a su saisir des instantanés fascinants en liaison avec sa génération.

Icône incontesté, au niveau culturel de l’époque, Hopper a immortalisé Tina Turner en studio d’enregistrement, Andy Warhol lors de sa première exposition dans une galerie de la côte Ouest, Paul Newman en tournage ou encore Martin Luther King durant la marche pour les Droits Civiques de Selma à Montgomery, en Alabama.

Ses photographies peuvent se lire comme un métrage de fiction. Une série d’images qui touchent au niveau des émotions et qui montrent des vues de corrida à Tijuana, aux happenings de Los Angeles en passant par de simples scènes de rue. Toutes font preuve d’une liberté expérimentale.

À propos du photographe :

Dennis Hopper (1936-2010) fut artiste, acteur, scénariste et réalisateur. Il s’est d’abord fait connaître du grand public avec ses rôles dans La Fureur de vivre (1955) et Géant (1956). Il a changé la face du cinéma américain avec Easy Rider (1969), qu’il a co-écrit, réalisé et dans lequel il interprète l’un des rôles principaux. Il a ensuite joué dans des centaines de films mémorables dont Apocalypse Now (1979), Blue Velvet (1986), Le Grand défi (1986), True Romance (1993), Basquiat (1997), Elegy (2008) ainsi que dans la série télévisée Crash (2008). Hopper a commencé à peindre pendant son enfance et s’est lancé dans la photographie en 1961 après que sa première femme Brooke Hayward lui eut offert un Nikon 35mm pour son anniversaire. Ses peintures et ses photographies ont été exposées dans le monde entier, notamment lors d’une rétrospective récente à Paris: « Dennis Hopper et le nouvel Hollywood ». Il est mort à Venice, en Californie, le 29 mai 2010.

L’ouvrage est disponible à la FNAC !

20130831-235634.jpg

Leave a Comment


1 × 2 =