Écrit par
blogueur
23 janvier 2011 |  0 like   |  1 vues

Denis Darzacq : un photographe auteur hors pair !

La récente série photographique produite et réalisée par Denis Darzacq, » hyper « , explore  les relations singulières et maladroites

entre des sujets volatiles et libres et des espaces contraignants et coercitifs. Elle met en scène une série de tensions entre des

forces divergentes : La Nature et la Culture, le Corporel et l’Architecture moderne, La globalisation et la

proximité, La Consommation et la Création. À travers ces photographies très théâtralisées, les sujets sont invités à

adopter une pose ou un mouvement dans des cadres très précis.

Seul Denis Darzacq met en scène, élabore une architecture visuelle et choisit un type de lumière propre à sa vision sur le sujet.

Aucun trucage numérique, aucun photomontage n’a été effectué sur les poses. Les poses que l’on voit dans ces images, aussi

improbable ou impensable que cela puisse paraître, s’est réellement produit.

Apparaît dès lors un remarquable dialogue formel dans son travail entre les dynamiques (ou peut-être la rhétorique) de la

photographie plasticienne ou « artistique » et la photographie documentaire. Cette tension a d’ailleurs existé dès les débuts de la

photographie.

Avec la série Hyper, Darzacq photographie de jeunes danseurs de rues, professionnels ou ambitieux, qui exécutent des sauts divers dans les hypermarchés de Rouen et de Paris. Dans ces images, les mouvements sans but précis de ces corps dansants

perturbent l’organisation visuelle disciplinée du supermarché, obstruant les passages tracées par et pour les

consommateurs. Les images oscillent entre la légèreté et la gravité.

Je vous laisse donc découvrir ce somptueux travail rempli de sens et de métaphores, qui sont le propre de la photographie !

Site officiel de Denis Darzarq : www.denis-darzacq.com

Auteur : © Denis Darzacq ; Titre de la série : Hyper ; Années de réalisation : 2007-2009

Leave a Comment