Retour home

Écrit par
blogueur
14 mars 2011 |  0 like   |  0 vues

Coup de projo sur des caméscopes équipés d’un projecteur.

Sony nous propose  une nouvelle gamme de caméscopes équipés d’un picoprojecteur (à l’arrière de l’écran LCD) pour partager vos vidéos juste après les avoir prises en projetant l’image sur un écran, un mur, un plafond ou toute surface plane. La gamme nommée HDR-PJ se décline en 3  modèles Full HD (50p 1 920 x 1 080) le PJ10VE, le PJ30VE et le PJ50VE.

La seule différence entre le PJ50VE et le PJ30VE est la capacité de stockage interne. En effet le PJ50VE est doté d’un disque dur de 220Go, alors que le PJ30VE est équipé d’une mémoire flash de 32GO. Dans les 2 cas vous pourrez acheter des cartes mémoires (Memory Stick Pro Duo™ ou SD/SDHC) pour augmenter votre capacité de stockage. Ils sont tous deux équipés d’un GPS, du  Son Surround 5.1 haute qualité, d’une résolution photo de 7,1 mégapixels, d’un écran LCD 3″ tactile, d’une prise micro, d’un Objectif Sony G grand angle avec zoom optique 12x (29,8 – 357,6 mm), d’un stabilisateur d’image optique. Ajoutez également une fonction Ralenti et un mode 25P.

Quant au  PJ10VE (entrée de gamme), les différences avec ses deux grands frères sont sa mémoire interne de 16Go, sa résolution photo de 3,3 mégapixels, son zoom optique 30x (29,8 – 894 mm) et l’absence du GPS et du mode 25P.

Le Projecteur est le même sur les 3 caméscopes : d’une intensité lumineuse allant jusqu’à 10 lumens, d’une résolution de 640 x 360 et d’une portée de 0,5 m – 3 m env. Evidemment on est loin de la qualité que vous obtiendrez sur votre téléviseur 52’’  « Full HD 600 HZ True color Ultra Filterbright Crystal Gloss Noir Platinum » mais cela devrait tout de même être pratique et ludique pour partager rapidement et facilement vos images avec vos amis, à condition qu’il vous reste un peu d’autonomie (en effet les caméscopes sont livrés avec des batteries qui ne tiennent pas plus que deux petites heures et il est fort à parier que la fonction projecteur, bien qu’assurée par une LED, soit assez gourmande). On se souvient de l’accueil mitigé de compacts numériques NIKON intégrant un projecteur (S1000PJ et S1100PJ). Qu’en sera-t-il des caméscopes SONY ?  Le point primordial sera le prix par rapport au reste de la gamme (déjà très large). En effet si l’option coûte trop chère (pour une utilisation de la fonction vraisemblablement sporadique) le public risque de se passer de cette fonction FUN mais « gadget ».

Leave a Comment


six + 20 =