Retour home
Mohamed
Écrit par
blogueur Game
19 mai 2019 |  7 likes   |  67 vues

Oculus Quest : Aucun PC, aucun câble, aucune limite

3 ans après l’Oculus Rift suivi de sa version 2, et moins de 6 mois après l’Oculus Go, le fabricant de casque virtuel revient avec un nouveau produit 100% autonome présenté lors de sa dernière conférence Connect 5. Bonne nouvelle, le nouveau casque de réalité virtuelle Oculus Quest sera entièrement dédié aux jeux vidéo !

Malgré un marché actuel en demi teinte, ce nouveau casque virtuel «tout en un» aura pour but de vous faciliter l’immersion, pas d’installation de récepteurs sensoriels, dénué de tout câble, aucun branchement à un PC pour faire tourner les jeux, le fabricant espère que cette simplicité d’utilisation contribuera à faire adopter le dispositif auprès du plus grand nombre et c’est le but recherché.

Disponible le 21 Mai dans votre Fnac

oculus-questOCULUS QUEST

Un écran de deux fois 1600 x 1440 pixels

Des manettes Touch pour Oculus Quest

Un adaptateur de courant

Un écarteur de monture, un système de suivi Oculus Insight

Le casque arrivera sur le marché avec un large choix de jeux, et tout comme ses prédécesseurs, le Oculus Quest sera décliné en noir avec deux capacités de mémoire, 64 Go et 128 Go, de quoi laisser le choix pour vivre des expériences et jeux inédits, tels le Vader Immortal: A Star Wars VR Series, dont voici la bande annonce qui promet !

Si les Oculus Go et Rift sont dédiés à des usages immersifs variés, le «Quest» se pose en casque Gaming qui en fait un concurrent sérieux face au Playstation VR de Sony, qui pour ce dernier, demande à être connecté à la console PS4.

Je vous ai souvent présenté sur le Blog les dernières sorties en casque de réalité virtuelle, je constate au fil du temps une évolution qui ne cesse de s’accroitre. On est passé de casques nécessitants de très nombreux câbles, avec une minutieuse installation, un «espace» pour se déplacer, et aujourd’hui, on arrive à exploiter tout le potentiel de la VR en étant installé dans son canapé, lit, ou dans un train. L’axe de développement de cette technologie va s’accroitre encore plus à l’avenir. Je suis certain qu’un jour, il sera totalement banalisé pour en faire un divertissement virtuel chez soi: jouer, regarder des films, passer des commandes, faire ses courses en ligne sera possible, toutefois, encore un peu de patience….

À très vite dans le monde réel.

Leave a Comment