Retour home
Luc
Écrit par
blogueur BD
28 juin 2019 |  3 likes   |  36 vues

Les futurs coups de cœur partie 1

Voici la deuxième partie consacrée au salon des libraires Fnac qui s’est tenu à Paris. Après vous avoir parlé des grosses suites, voici mes coups de cœur du moins les titres qui me semblent les plus intéressants et dont je reviendrai sûrement plus longuement quand ils sortiront.
À noter que pour certains titres, du fait que ce sont des previews, je n’aurai pas forcément les couvertures à vous montrer.



Alors tout d’abord les Indes fourbes du papa de Blacksad, Maître Guarnido chez Delcourt. Ce titre est une suite fictive d’un roman espagnol qu’il affectionne tout particulièrement.

Nous allons suivre les péripéties de Don Pablos de Ségovie en quête de gloire et surtout de fortune.
Des dessins incroyablement beaux pour un scénario très sympathique pour un livre bien conséquent !




KEBEK de Philippe Gauckler chez Daniel Maghen


L’auteur nous l’a présenté comme un hommage au livre de Barjavel, la nuit des temps, et c’est très beau !
Prévue en 2 tomes, cette histoire raconte la découverte d’une boule étrange tapie dans les entrailles de la Terre. Sa composition en est inconnue…
La couleur est magnifique et renvoie aux antipodes la réflexion d’Arleston sur la couleur lors de la présentation de sa collection Drakoo chez Bamboo.
Je cite à propos du travail de colorisation du dessinateur Olivier Bois commun :
« Il voulait faire de la coloration directe, mais je l’en ai dissuadé en disant que nous n’étions plus dans les années 90 et qu’il faillit être moderne et donc informatique ».
Triste surtout quand on travaille avec des auteurs comme Mourrier.
KEBEK semble être très prometteur et trouvera sans aucun souci, une place dans votre bédéthèque à côté de TER et ON Mars du mème éditeur

PUNK MAMY
Pitch : Une mamie qui retrouve son mari dans une maison de repos. Elle va découvrir l’effroyable vérité de cette maison et bien plus..
Il n’y a pas de nouveaux vieux fourneaux cette année alors pourquoi pas ne pas laisser tenter par ce titre au scénario drôle, poignant et décalé. Une sorte de Jessica Fletcher (Arabesque) sous acide.



La ballade du soldat Odawaa de christian Rossi et cedric Apikian chez Casterman
Pendant la Première Guerre mondiale, un soldat portant des plumes sur son casque devient une terreur pour l’ennemi sur le front. Un style toujours aussi efficace du dessinateur du titre le cœur des amazones !

Leave a Comment