Retour home

Écrit par
blogueur
20 février 2017 |  9 likes   |  283 vues

La Fnac a testé la Nintendo Switch en avant-première !

Après Zurich, c’est dans le cadre de la ‘Japan Impact’ à Lausanne que le constructeur nippon a choisi de présenter sa nouvelle console nomade en avant-première. On y est allé et nous avons pu tester la « bête ». Personnellement, j’avoue m’y rendre avec quelques doutes et certaines questions sur ce nouveau concept de Nintendo…

D’abord l’autonomie: on parle de 3 heures en jeu 100% portable sur Zelda, c’est peu. Ensuite, j’avais peur que Nintendo s’égare de ses jeux familiaux au profit d’un mode de jeu orienté plutôt solo. Et la qualité globale, tant la tablette (tactile ou pas?) que les Joy-Con, ces petites manettes colorées ou grises qui avaient l’air un peu fragiles et petites. Et l’ergonomie? Était-ce convaincant en utilisation réelle? Bref, des questions qui ont trouvés leurs réponses en ayant la console dans les mains!

D’abord au niveau du poids, c’est assez léger. Même avec les Joy-Con couplés à la tablette, on peut le comparer au poids d’une 3DS XL. Au niveau de la taille de l’écran, c’est aussi comparable au pad de la Wii U mais c’est moins imposant et très agréable à avoir entre les mains. Ce qui m’a marqué, c’est la résolution de l’écran. Nous avons d’ailleurs pu tester les 25 premières minutes de « Zelda: Breath of the Wild » et le jeu paraissait bien plus impressionnant sur tablette que sur l’écran TV, c’est dire! On peut d’ailleurs passer du mode jeu sur TV au mode de jeu tablette en 2 secondes. C’est vraiment ça, on pose la tablette dans le dock, et l’image apparait quasi instantanément sur l’écran TV, et inversement, c’est bluffant!

On a adoré testé Zelda sur Switch (en premier plan Guillaume, Gamer à la Fnac de Fribourg). Malheureusement, développé pour la Wii U, ce titre n'exploitera pas les possibilités graphiques de la Switch (le jeu tournera en 900p sur TV alors que la console permet du 1080p) mais la résolution sur tablette à 720p est tout-à-fait appréciable.

On a adoré tester Zelda sur Switch (en premier plan Guillaume, Gamer à la Fnac de Fribourg). Malheureusement, développé pour la Wii U, ce titre n’exploitera pas les possibilités graphiques de la Switch (le jeu tournera en 900p sur TV alors que la console permet du 1080p) mais la résolution sur tablette à 720p est tout-à-fait appréciable.

Combat de titans sur 1-2 Switch! :)

Combat de titans sur 1-2 Switch! :)

Au niveau des autres softs présentés sur le stand, nous avons pu essayer 1-2 Switch, Mario Kart 8 Deluxe, et Arms.
1-2 Switch reprend les concepts de mini-jeux typiquement Nintendo: fun, rapides et sympas. Même si on aurait souhaité que Nintendo l’offre avec la console, il restera à acquérir pour les soirées entre amis ou en famille et vous permettra de tester toutes les capacités de votre Switch. Par exemple, un mini-jeu vous demandera de deviner combien de billes sont contenue dans votre Joy-Con. Comment on s’y prend? Simplement en inclinant la manette! Des micro-vibrations vous donnent réellement l’impression qu’il y a de vraies billes dedans et qu’elles s’entrechoquent!! Il suffit de ressentir les collisions pour trouver la réponse. C’est vraiment incroyable et accessoirement explique aussi le prix un peu surfait d’une paire de Joy-Con: il y a de la technologie dans cette petite manette (vibration, capteur, sensor).

Ces petites manettes, on a d’ailleurs pu les tester sur Mario Kart 8 Deluxe en mode « on-voyage-en-train-avec-un-pote-et-pour-passer-le temps-on-se-fait-un-Mariokart », c’est-à-dire, tablette posée devant nous, Dragone fixée sur la Joy-Con, et go! Certes, même avec la Dragone, la manette est petite entre des mains d’adultes, mais ça reste totalement jouable.

Les Joy-Con peuvent se recharger directement sur la tablette (on peut aussi synchroniser différentes Joy-Con par ce biais) ou sur un pad-chargeur dédié. Sinon diverses sources d’énergie comme les Powerbank (ces batteries externes pour téléphones mobiles bien connues des utilisateurs de Pokemon Go :) ) peuvent compléter l’autonomie un peu faiblarde de la tablette. En transport, des accessoires sont vendus pour la brancher sur l’allume-cigare de la voiture. En train, les prises électriques deviennent la norme dans les wagons et si besoin, les batteries solaires externes pourront vous permettre d’y jouer en deux baignades cet été! Bref, équipé, l’autonomie n’est plus un souci.

Les Joy-Con tiennent bien en main et accompagnent bien les mouvements de jeux comme Arms ou Just Dance!

Les Joy-Con tiennent bien en main et accompagnent bien les mouvements de jeux comme Arms ou Just Dance!

Côté salon, la Switch rempli tous les rôles qu’on attend d’elle. Branchée par HDMI à la TV, le socle de chargement est discret et recharge votre écran portable pendant que vous jouez soit avec les deux manettes Joy-Con couplées à son pad, soit avec le Controller PRO, manette qu’on vous conseille d’ailleurs d’utiliser pour jouer à Zelda pour plus de confort (mais malheureusement non fournie avec la console). Cela reste néanmoins un investissement utile si vous pensez jouer à beaucoup de jeux d’aventure ou de plateforme, que ce soit sur la TV ou en mode nomade, car elle sera aussi utilisable en direct avec la tablette.

On a fini l’essai avec le jeu ‘Arms’, jeu de boxe futuriste dans lequel seuls vos bras extensibles vous permettront de l’emporter avec des uppercuts improbables et des prises de catch starwarsiens. Un jeu anodin à priori, même si plutôt fun entre amis, c’est surtout en multijoueur qu’il peut être une vraie bonne surprise devenant rapidement très technique pour des joueurs aguerris. En tous cas, on avait le smile en y jouant :)

Je termine avec quelques détails techniques:

– la capacité mémoire de la console est de 32Go et peut être augmentée grâce à des cartes MicroSDXC (vendues séparément et qui peuvent monter jusqu’à 2To)

– La résolution sur tablette (oui, tactile!) est de 1280×720 pixels et pourra tourner sur TV en Full HD (1080p)

– L’autonomie annoncée de la tablette varie entre 2,5h et 6h selon les jeux (ou autant que vous voulez connecté à une prise)

– Une prise jack 3,5 mm vous permettra de connecter un casque audio facilement sur votre tablette

– La console se vend avec 2 Joy-Con, la tablette et son dock, un câble HDMI, un câble d’alimentation USB-C, un pad pour coupler les deux Joy-Con (non-rechargeable) et deux Dragones. C’est assez rare pour être souligné, Nintendo a pensé à tout vous mettre dans le carton pour y jouer de suite (sauf un jeu…). Plein d’accessoires peuvent compléter l’expérience au besoin

– Une sacoche pour le transport est vivement conseillée pour ne pas avoir de mauvaises surprises en mode ‘nomade’

Ma conclusion : rien n’est gadget, tout est bien pensé, bien vu et surtout fun. Nintendo ne se réinvente pas mais se transforme, pour notre plus grand plaisir! Si vous êtes impatients (ou comme moi, rassurés) par la nouvelle console de Nintendo, vous pouvez la précommander ICI ou en magasin. Si vous souhaitez la prendre avec Zelda, nous avons une offre sympa à vous proposer: RESERVER LA SWITCH AVEC ZELDA BREATH OF THE WILD

On voulait aussi saluer la bonne ambiance du salon Japan-Impact. Ce salon dédié à la culture japonaise et à la notoriété grandissante est une bouffée d’air frais qu’on vous conseille de visiter si vous ne connaissez pas. Tout ce qui fait la culture manga/anime y est présente, le jeu vidéo nippon aussi bien sûr, dont une partie rétro vraiment sympa. Les stands de cuisine japonaise ont retenu notre attention et éveillés nos papilles. Le Cosplay règne en maître et vous croiserez pas mal de héros connus. Les nombreux stands de produits dérivés sont bien fournis en produits importés introuvables ailleurs, bref, on a adoré arpenter ce salon créé par des passionnés pour tous les amateurs de culture nipponne; culture qui est ancrée dans le cœur de très nombreux suisses depuis des années… 2018 sera leur 10ème édition, autant vous dire que ça vaudra la peine d’y faire un tour, tenez-vous informés sur leur site : www.japan-impact.ch

Leave a Comment


dix-sept − un =