Retour home

Écrit par
blogueur
11 août 2010 |  0 like   |  7 vues

Starcraft II

Blizzard est de retour pour nous jouer un bon tour, alors je m’y suis mis et j’ai été bluffé. 

Kerrigan, la reine des lames sera au centre de cette histoire.

 

Que dire en jouant les premières minutes de ce jeu attendu depuis plus de 10 ans? Magnifique en ne parlant que de la campagne et de l’environnement dans lequel elle nous fait entrer. James Raynor est tourmenté par un événement survenu pendant Starcraft, il a encore en mémoire Kerrigan, et en veut à Arcturus Mengsk pour cela. Le scenario commence à l’arrivée de Tychus liberé de prison pour une raison obscure, qui vient demander l’aide de Raynor pour une action qui pourrait causer du tort à Mengsk. 

Toute la technologie Protos ne sera pas du luxe pour survivre.

 

Au cours de ces cinématiques, les doublages, l’ambiance et le son, nous font immédiatement chavirer dans l’univers de Starcraft II, alors attention je vous conseille de ne pas commencer à jouer trop tard le soir vous risqueriez de ne pas beaucoup dormir. Le graphisme est toujours impeccable pendant les scènes de repos le bar, le laboratoire et tout les environnements sont d’une beauté, et les dialogues d’intermédiaire ne font que rajouter du plaisir à l’expérience de ce jeu, j’ai d’ailleurs un petit coup de cœur pour les flash info et la tv qui me font penser à Starship Troopers. 

Toujours aussi appétisants les Zerg ne feront pas de quartier.

 

Le jeu en lui-même est devenu plus complexe avec les nouvelles unités, et a développé une suite de scenarii très différents et qui ne lassent pas. En effet les missions sont extrêmement variées, elle vont de l’attaque de train au sauvetage d’innocents à tenir jusqu’au dernier, un vrai plaisir pour le joueur et un régal pour ceux qui, en mode expert, aiment s’essayer à différentes stratégies de jeu. Si l’on rajoute à ça de nouvelles unités comme la sentinelle Protos qui est capable de rendre des endroits impraticables, les combinaisons tactiques sont phénoménales. 

 

Il me reste à parler du multi-joueurs mais là ça devient difficile sans vous donner ma stratégie de combat, mais parlons-en quand même un peu. Les parties multi peuvent se jouer en affrontement 1 contre 1 jusqu’à 4 contre 4, il est évident que selon le choix du nombre de joueurs les tactiques 

Le croiseur Terran n'a rien perdu de sa superbe!

 

changent ainsi que les cartes et les possibilités. Mais dans l’ensemble le jeu n’a pas trop subit de changements, les Zerg attaquent toujours en grand nombre par vagues successives, les Protos possèdent les unités les plus tactiques et plus puissantes mais limitées car chères, et les humains aux possibilités énormes savent s’adapter en toutes situations. Voila on arrive à la fin et je finirais comme j’ai commencé en disant à propos de ce jeu: magnifique.

Leave a Comment