Retour home
Margaud
Écrit par
Blogueuse
07 avril 2013 |  0 like   |  12 vues

Polymanga 2013 : les bons points de la convention

En ce vendredi Saint bien gris et terne, quoi de mieux que d’aller se faire plaisir au Polymanga, nouvellement installé à Montreux. Un article pour faire le zoom sur les bons points de ce renouveau pour une convention qui est devenue incontournable en Suisse Romande.

 

Une fois à l’intérieur, ce qui surprend, c’est l’espace et tous ces couloirs qui mènent aux différents univers. On se souvient de Beaulieu à Lausanne où on se sentait un peu à l’étroit entre les étalages de marchandises Kawai, les jeux vidéos et le village des artistes. Tandis que là… On respire et ça fait du bien. On sent une véritable démarcation entres les zones et on retrouve également beaucoup plus de places pour simplement se poser deux secondes. Gros plus pour les familles car il y a la possibilité de déambuler avec poussettes et enfants sans problème, sauf si beaucoup d’affluence et beaucoup de monde, bien sur.

 

Le village des artistes est enfin plus accessible. On aime pouvoir déambuler parmi les stands et découvrir à notre rythme les différents talents.  Forcément j’ai eu de véritables coups de coeur artistiques, dont certains qui mériteraient d’être plus connu et reconnu.

La zone jeux vidéos est terriblement bien agencée. On retrouve des stands déjà connu aux Suisse Toy et E-Games de Berne. On souligne que le stand coup de coeur est celui d’Ankama, qui recevait Les visiteurs du futurs, leur nouveau jeu Krosmaster avec des tables d’initiation et forcément quelques titres de leurs meilleures et nouvelles bande dessinée.

 

Encore une fois Polymanga aura réussit à ensoleiller ce week end bien gris et aura attiré plus de 24’900 personnes, des invités haut en couleur et des diffusions inédites.

Leave a Comment


six + 17 =