Écrit par
blogueur
24 août 2014 |  0 like   |  42 vues

Bien choisir son ordinateur Gamer

Vous ne le saviez peut être point et si c’est pas le cas vous auriez été sympa de m’en parler plus tôt car en ce moment c’est la Gamescom ou la com’ des  games, en français ou Kommunikation von Videospielen dans la langue de Goethe qui se passe à Cologne en Allemagne, pour ceux qui le nieraient. Mettez-vous au parfum.

Non aujourd’hui, je vous parlerai d’un tout autre sujet histoire de faire mes gammes : les ordinateurs gamers. En selle, Michel.

Afin d’apprivoiser votre définition d’une « tour » qui déchire, laissez moi vous transporter dans la définition de ce petit bijou technologique et qui vieilli terriblement vite, pour le prix.

N’empêche, il est question de logique mathématique. Mais heureusement, à l’instar des contrôles de maths il ne s’agit bien souvent que d’une forme alitée pour certains qui tentent souvent d’y échapper.

Pas besoin d’être Eimmstein – non il n’y a pas de fautes, juste une Kontraktione – pour savoir que si « Du Hast » nicht la bonne alimentation pour nourrir tous ses composants,il n’y aura pas assez d’énergie pour assurer le système, mettant en danger la pérennité de votre installation  avant qu’elle ne finisse. Kaputt.

Bien évidement, pour choisir son ordinateur fait pour le jeu plus que le traitement de texte, il faut reconnaître qu’une logique des chiffres dictera votre orientation afin de ne pas êter conduit à l’échec des maths. Sachant que 1 + 1 font généralement 2, ajouter 3 zéro en retenant votre carte bancaire, l’addition est quoi qu’il arrive plus salée que l’amer. C’est assez !

Cependant il faut quand même s’y rendre – non pas à Cologne – mais à l’évidence et une fois si possible, c’est plus proche car même en trainant les pieds c’est toujours moins drôle de revenir plus vite qu’on ne l’aurai cru. Vous suivez ? Je l’espère car mon raisonnement est là : en investissant dans un ordinateur de moyenne gamme, il sera moyennement durable; donc moyennement plus vite dépassé. Mystery Machine…

Puis, vous chercherez à revoir ce Satanas de vendeur qui aurait du faire quelque chose pour éviter que vous n’ayez à remettre la main sur lui, en plus de votre portefeuille.

Comme je suis sympa et que j’aime vous dire quoi faire pour éviter les pièges tortueux d’un achat qui se doit d’être pérenne sur le long terme, je vous le dit sans détours, en A4 prenant le fou. Echec.

Alors oui je suis un peut foufou aujourd’hui pour vous écrire mais je fais ce que je veux, c’est mon article et c’est plus amusant de jouer sur les mots plus tôt que d’écrire plus tard et de balancer des mots au kilo , mettre sur une page fade et sans saveur.

Je disais donc avant de m’être coupé – plus de peurs que de mâles. – que je serai direct : un bon ordi, ça a un prix. Le rendre durable, aussi. Pour tout le reste, vous connaissez la suite.

Bref, un peut de sérieux, ça va être technique !

 Mais ordinateur portable ou tour de bureau ? 

05153194-photo-asus-rog-g75vw hp-elite-e-110

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le premier, il faudra voir à quoi vous jouez. Non parceque là, ne tournons pas autour du pot : vous jouez à du Bioshock Infinite en Ultra ? Comprenez graphismes époustouflants, au paroxysme de leur beauté initialement imaginée? Alors il vous faudra vous orienter vers du 3000 CHF, par là, à droite. Jouer à World of Warcraft avec des graphismes correctes ou Starcraft dans les mêmes conditions ? 2000 feront l’affaire. En dessous, vous aurez des déconvenues. Aussi bien avec les performances systèmes sur Ladurée même si elle sont sensées être très bonnes, que sur la vie de l’appareil lui-même : batterie qui lâchera plus vite que d’autres modèles, etc. Ne vous faites pas d’illusion : on choisis un ordinateur et ensuite on envisage le prix. Pas l’inverse. Sinon, autant prendre une vieille bécane de l’aire soviétique, vous en aurez pour votre argent mais pas pour ce que vous souhaitiez en faire.

C’est un investissement, pas vrai ? Mais durable : Plus vous tablerez sur des composants de dernière technologie (actuellement pour portable on est sur des Nvidia GTX de série 800. C’est un nom barbare, certes, mais un bon repère.)

La mémoire jour un rôle Crucial : avoir la meilleure des cartes graphiques avec seulement 5 ou 6 Gigas de Ram et vous allez voir que votre ordi va se transformer en barque avançant sur une mer de cailloux. Ca rame. A Partir de 8, ça devient raisonnable. Et oui… les jeux sont très gourmands aujourd’hui.

Le processeur ? I5 ou I7 de chez Intel. La fréquence est a retenir avec un minimum de 3,5 GHz dans ces environs. Mais ça n’aura pas d’importance si vous ne savez pas ce que ça fait : vous ne serez pas sensé l’utiliser au maximum dans ce cas.

Le son ? Et bien il sera plus ou moins secondaire ! En fin mélomane, on n’écoutera pas Imagine Dragons sur des enceintes avec la capacité d’un cri de nourrisson. Mais l’ergonomie des ordinateurs portables obligeant cela, je vous conseille d’envisager d’exporter votre mélodie douce sur des supports adaptés par wifi sur une enceinte Bose ou Harmann & Kardon. Ca me donne faim d’ailleurs. Ou simplement dans un casque Sennheiser. Ou Razer. Ou Logitech. Ou… c’est tout. Le reste ne compte pas à mes oreilles ! Avec ça vous pouvez l’emportez partout. Un point important : préférez ceux avec le pavé numérique sur le coté. C’est plus que du confort : une logique là encore. Les gamers utilisent le pavé tactile en jeu et non les touches en dessous des F1. Ca va plus vite…

 

Facile à ranger, peut encombrant… que des avantages. Pas de jeux de mots ici ou alors c’est involontaire car un ordinateur portable reste au final peut évolutif. voire pas du tout. Raison de plus pour choisir un monstre de puissance pour qu’il dure réellement le plus possible. Tout dépendra de ce que vous ferez tourner dessus. Je recommande les ordinateurs gamers de la marque Asus sous l’appellation Republic of Gamers. C’est le top du laptop. Mais il n’y a pas que Asus ; d’excellents prétendants pourront vous séduire : Alienware, Razer, Cyberpower, Msi….

 

Et un ordinateur de bureau donc ? Fuyez les machines pré-construites par les marques ! Dès que vous l’ouvrirez pour changer un composant obsolète, dans 95% des cas, vous perdez la garantie. Les composants exacts sont souvent flou, du moins les informations que vous aurez dessus afin de savoir si telle ou telle composant s’adapte bien ou non avec, si il sera bien exploité, correctement etc. Si c’est réellement flou, je vous recommande d’aller chez l’ophtalmologue et je ne peux rien pour vous.

Dirigez vous vers l’entrée la plus proche, à gauche afin de vous faire conseiller pour une tour assemblée par un professionnel en lui détaillant au maximum ce que vous comptez en faire. Il saura vous aiguiller sur des composants pérennes, un équilibre pas si onéreux que ça pour ce que c’est, au final. Les bons composants, au juste prix donc. Mais pour l’ordinateur de bureau fait sur mesure, il n’est pas portable. Pas transportable et il faut prévoir un écran. D’ailleurs il y a de tout pour tous les prix. Si vous êtes néophyte en ce domaine, retenez que Samsung fait d’excellentes « dalles »(écrans, dans le jargon technique), de même que BenQ et ViewSonic . Asus et HP également. Tenté par un écran tactile sur votre ordinateur de bureau ? Je vous le déconseille. Ce mouvement n’est pas naturel, en ce sens entendez que :

1 – Vous vous voyez assis à votre bureau en appuyant sur un écran « droit » (90° par rapport au plan du bureau) ? C’est pas intuitif.

2 – C’est fatiguant pour le bras

3 – Bonjour les traces de doigt, pourvu qu’on ai mangé MacDo avant !

Excepté les ordinateurs « tout en un » comme ceux d’HP qui embarquent un écran large tactile sans tour, que l’on peut poser un peut n’importe ou facilement… car pour s’en servir, pas besoin d’être harnaché derrière un bureau.

Le tactile, c’est pour les surfaces inclinées ou plates. Ou droites mais sans s’asseoir. D’ailleurs dans un prochain article, si le dieu de la Vidéo le permet, je vous ferai une table tactile avec une TV et une table Ikéa. J’en dis pas plus….

Petite astuce : demandez à ce que les disques sur lesquels seront vos données soient des SSD. Le disque Dur est certes devenu très abordable mais lent et cher. Essayez d’allumer un ordi avec un disque dur conventionnel et un autre avec un système d’exploitation sur un disque SSD. Ce dernier se lancera en 3 secondes montre en main. Si si, je vous jure. Et conseil de pro : il faudrait au mieux un SSD pour le système d’exploitation et un second sur lequel vous aurez tous vos fichiers. Si l’un des deux tombe en panne, je veux dire une sévère panne, vos données auront plus de chances d’être indemnes. Surtout si vous copiez votre second disque «  au cas ou ».

En ce qui touche à la durabilité, l’ordinateur de bureau est tout aussi durable qu’un ordinateur portable, quoiqu’un peut plus. Mais en termes d’investissements, lorsqu’on commence à changer un composant, il faut prévoir à changer les autres pour que le tout soit cohérent. Ca à un coût, là encore. Tout dépend de ce qu’on met dans le ventre de la Bête ! Au final, un ordinateur de bureau peut revenir bien plus cher qu’un ordi portable. Car changer les composants « régulièrement », à force, c’est un budget. Alors qu’un ordinateur portable vous coute un peut à l’achat mais vous le transportez partout, il est pensé pour le jeu, à des performances de titan. Il tombera en désuétude dans bien plus longtemps, surtout si vous vous donnez les moyens d’obtenir ce qui se fait de mieux sur le moment. Et vous n’aurez pas a prévoir de changer des composants ou autre. C’est du tout en un. Lorsqu’il sera vieillot, vous pourrez sans problème le revendre ou le refiler à quelqu’un de votre famille pour envisager de faire des heureux et pendant ce temps là vous aurez mis de coté pour repartir sur une nouvelle machine.

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour bien orienter votre choix : PC GAMER assemblé ? ou Ordinateur portable dernier cri ? A vous de jouer !

 

 

 

3 Responses to “Bien choisir son ordinateur Gamer”


David LS
18 septembre 2014 Répondre

Bonjour,

Je ne suis pas sûr de comprendre le poste. Si je résume, mieux vaut un ordinateur portable qu’un PC de bureau?

Pourtant le PC de bureau peut être modifié au gré de la technologie, rajout de RAM, changement de carte graphique, carte son, etc. etc.

Or, l’ordinateur portable n’est pas ou peu modifiable. Il sera donc plus rapidement désuet, en principe après 3-4 ans, contrairement à l’ordinateur de bureau, dont la durée de vie peut être prolongé.

Non?

Thomas_Balexert
22 septembre 2014 Répondre

Oui c’est en effet mon raisonnement. Pour faire dans l’assemblage PC, ce que je remarque le plus souvent c’est que pour la même durée de vie, un Ordinateur PC Gamer haut de gamme portable se révèle plus performant et mieux amorti qu’un PC monté sois-même. L’achat des composants à l’unité, pour une tour gamer est très onéreuse et au bout d’un certain temps, tous les composants y passent. Mon article fait état d’ordinateur haut de gamme. Pour ce qui est des PC gamer avec un équilibre pas forcément onéreux, c’est moins cher, en effet. Cependant il n’est pas transportable et ce qui se fait aujourd’hui est relativement efficace en terme d’ordinateurs portables (composants ultra fins, etc.). A rappeler que pour l’ordinateur PC portable haut de gamme, il faut simplement le revendre dans les 2 ans pour récupérer la moitié de sa mise et partir sur une monture mise à jour. Pour être intervenu sur bon nombre de tours gamer avec des composants au top, changer les composants au fur et a mesure, sur une période de 2 ans coute plus cher au final qu’acheter quelque chose pour le revendre et récupérer la moitié de sa mise :)

David LS
24 septembre 2014 Répondre

Ah oui, pas pensé à la revente, pensais pas que le marché PC d’occasion était si bien rodé. Merci du conseil !

Leave a Comment