Retour home

Écrit par
blogueur
26 mai 2013 |  0 like   |  10 vues

Après le tournoi, le Test ! : Injustice : Gods among us (+16)

Certains l’attendaient avec impatience, et d’autres l’ont découvert le 18 avril, Injustice : Gods Among us. Adaptation des célèbres Comics, le jeu fut développé par les studios NetherRealm, déjà présents, il y a 2 ans, pour l’adaptation de Mortal Kombat. Cette fois on y retrouve  Batman et toute la clique, pour un duel de supers héros oui mais aussi de supers méchants.


A la première impression, on est content, on va pouvoir avoir des duels utopiques de deux styles de Comics différents, ou encore refaire les célèbres duels des sagas et en plus dans des décors historiques. Du genre, Lex Luthor contre le Joker. On commence par le mode Arcade, voir ce qu’il s’y trame. On a le choix à différents sous modes, qui propose des handicaps. Par exemple que les supers héros, ou que les méchants.

 

 

A la deuxième impression, le jeu apparaît  sombre comme le  Mortal Kombat, le gameplay rappelle le Mortal Kombat, le style de déplacement des personnages nous fait penser à Mortal Kombat, et enfin les combos 24 hits ressemblent à ceux du Mortal Kombat. On y retrouve toujours l’attaque ultime, de chaque personnage, certes très belle, mais malheureusement toujours la même. Un défaut déjà présent dans le Mortal Kombat.
Une fois qu’on fait abstraction à tout ça, je vais pouvoir vous parler des améliorations car en fait très vite, le jeu arrive à surprendre le joueur par ses multiples interactions avec l’environnement. En effet, plusieurs possibilités apparaissent lors des combats suivant le placement des deux combattants. Ceux qui fait place au principal atout du jeu : balancer l’adversaire à travers la porte pour l’envoyer dans une variante du niveau dans lequel, il subira toute sorte de dégâts, avant d’y arriver. Un allé-retour est possible et donc fort tentant en plein combat de vouloir y parvenir. Sachant que ces interactions sont dans la quasi-totalité des niveaux, autant dire qu’en multijoueurs, les duels sont spectaculaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres innovations, les Wager. Il s’agit d’une barre de pouvoir qui se remplit au fur et à mesure du combat. Elle permet, une fois remplit, d’enclencher un duel QTE, dont le vainqueur se verra récupérer de la santé et le perdant y perdre de l’énergie. A moitié remplit, elle sert à amplifier vos coups les plus puissants. Les XRay.

Dernière des surprises, est le mode S.T.A.R. qui regorge de défis. Comptez une dizaine de missions par combattant, ce qui vous renvoie à … des heures et des heures de jeu pour les réussir en médaille d’or. Ce qui allonge la durée de jeu.

Pour résumer, pour moi Injustice : Gods among us, est très bon dans son ensemble. Je fus certes très peu surprit sur son style mais le jeu renferme des atouts qu’il faut aller chercher. Que ce soit son histoire dans l’ensemble assez fidèle, ou sa fluidité dans sa jouabilité, la licence est bien exploitée. Rien de tel pour les fans. En solo ou en multijoueurs, le jeu a de l’intérêt : c’est ce que j’appelle un jeu réussit.

 

Leave a Comment