Retour home

Écrit par
blogueur
12 mai 2010 |  0 like   |  0 vues

Alan Wake

Je tiens à vous dire que le jeu de Remedy fait mal, très mal ! En effet, l’ambiance et le scénario sont à la hauteur de ce que l’on pouvait en attendre. Peut-être même plus ! Je viens de terminer le jeu et je n’ai qu’une seule envie, c’est de continuer… Mais là, pas le choix, il faudra attendre le premier DLC qui, il semblerait, arrivera cet été. Concernant le jeu, j’ai pris une belle baffe. Cela concernant l’aspect narratif du titre, quasi irréprochable, nous prenant jusqu’à la fin. Le scénario est vraiment intéressant et inquiétant ! Le pitch ? Alan Wake, un écrivain connu, a besoin de se ressourcer et part avec sa femme dans une petite ville. Dès leur arrivée, les choses étranges commencent. En effet, Alan se retrouve seul. Sa femme a disparu ! Et c’est de là que l’on démarre la partie. Techniquement, rien à redire. Remedy maîtrise son affaire. On prend vite goût à se balader dans la forêt, bercé par le vent, des effets de lumières saisissants ! Le degré de réalisme est accru du simple fait que le jeu est réalisé en MoCap, avec un doublage audio de très grande facture. La musique qui n’est pas en reste, nous permet de se sentir encore plus « dans le film », enfin je veux dire « dans le jeu ». Il faut être clair, le système de jeu n’est pas le meilleur à ce jour, mais reste malgré tout efficace. On pourra reprocher à Alan Wake son manque d’innovation concernant le gameplay, très classique et parfois redondant. Mais ces petits défauts se font vite oublier,  je vous l’assure. Un incoutournable, à coup sûr !

Pour terminer, voilà comment Quantic Dream devrait faire évoluer ses prochains jeux, c’est-à-dire en un jeu video où l’on joue, pas que l’on regarde à la manière d’un film. Je pense que nous avons, grâce au travail de Remedy, trouver ce que devrait être les jeux « psychologiques » du futur.

mots clés

3 Responses to “Alan Wake”


Quentin_Rive
12 mai 2010 Répondre

Techniquement, on pourra lui reprocher tout ce que l’on veut, mais artistiquement, il est IR-RÉ-PRO-CHABLE.

J’adhère à 100% avec ta conclusion. Il est tout à fait possible de réaliser un jeu avec un excellent scénario, une narration bien ficelée sans pour autant se cantonner à des QTE rébarbatifs.

L-vir_LSN
12 mai 2010 Répondre

Tu m’as donné envie d’le tester.
Au début ça me disait franchement rien. J’te redirais ce que j’en ai pensé :)

Laurent_Rive
15 mai 2010 Répondre

Je n’ai pas grand chose à ajouter : le jeu est sublime. De mon point de vue c’est vraiment ce que doit être la fusion entre le jeu et le cinéma : un scénario et une mise en scène travaillés au service d’un gameplay rôdé. Par contre je tiens à souligner un point qui n’a pas été évoqué dans ton article : le travail énoooorme sur le son ! Avis aux possesseurs de homecinema, ça tabasse sérieusement !

Leave a Comment


18 + trois =