Retour home
Luc
Écrit par
blogueur BD
10 sept. 2018 |  1 like   |  6 vues

Un manga dont il faut suivre la trace


Trace


Trace (Kasôken Houi Kenkyûin no Tsuisô) )de Kei Koga chez Komiku edition


Un jeu de mot plus que facile, je le reconnais, pour introduire ce nouveau manga des éditions Komiku.
La police scientifique ! Quoi de plus passionnant que d’attendre des heures une séquence d’ADN, fouiller à la loupe, et calculer a quand remonte la mort d’un cadavre en comparant les larves de mouches pondues sur celui-ci ? Bref, avec Trace des éditions Komiku, les japonais vont se lancer dans le décorticage à leur sauce, de ce travail mais pas que…
Eh oui, les mangaka savent généralement vous donner des étoiles dans les yeux avec n’importe quoi ! Qui n’a jamais rêvé de faire du volley-ball en regardant Jeanne et Serge ou du football avec Olive&Tom et but pour Rudy ? La police scientifique ce n’est pas n’importe quoi et Reiji Mano expert médicolégal va vous le prouver !
C’est via une technicienne en formation, Nonna que nous allons découvrir l’univers du médicolégal et surtout Reiji Mano qui cache un lourd secret, une histoire de vengeance. Car, sous chaque visage angevin peut se cacher un manipulateur prêt à tout pour arriver à ses fins.

TRACE-sang
TRACE-crime
PlancheA_342988

Kei Koga est un jeune mangaka dont le premier manga est justement Trace. De ce fait difficile de trouver une quelconque information sur lui. Trace a été prépublié dans le magazine Comic Zenon (Assassins, Arte, Grendel…) en 2016.

Trace-3

J’avoue, j’ai toujours eu un faible pour ce genre d’histoire liée à la police scientifique. Le côté Sherlock Holmes du travail est forcément pour quelque chose. Les dessins sont fins et détaillés mais restent très classiques et réaliste. Le découpage des actions est particulièrement soigné et les mises en abîme des personnages sont réussies. Un bon thriller qui on l’espère ne s’essoufflera pas. Au Japon, le 4e tome est sorti.

Leave a Comment


quatre × 4 =