Guillaume
Écrit par
blogueur
21 avril 2015 |  0 like   |  4 vues

Musique / CD : Marmozets, les brits qui ont la niaque !

Dans les joies d’internet, il y a les lolcats, les mèmes, et évidemment, évidemment, les découvertes en tout genre. À force de cliquer, de rebondir de page en page, on finit par arriver sur un truc chouette, ou comme ici, une petite révélation.

bg_marmozets_home_header

Marmozets, c’est un groupe britannique composé de 2 fratries : Becca, Sam et Josh McIntyre (respectivement chanteuse, guitariste rythmique et batteur) et Jack et Will Bottomley (guitariste soliste et bassiste). Cinq garnements qui se suivent depuis plus de 8 ans, mais n’ont guère que 23 ans de moyenne d’âge. Ils ont pourtant 3 EP et un album à leur actif, et sont depuis 2014 signés chez Roadrunner. Leurs concerts sont réputés chaotiques et punchy depuis leurs débuts, et leurs premiers morceaux enregistrés en studio lorgnaient autant sur la pop anglaise que sur le heavy voire le mathcore.

Cette énergie un brin déglinguée de la jeunesse, elle ne les a pas quittés (et c’est tant mieux), mais ils ont quelque peu réduit l’aspect foutraque de leurs compos, pour se rapprocher d’une sorte de pop rock aux relents heavy, avec la voix de la jeune Becca naviguant entre voix claire et hurlements. Leur arrivée sur une écurie du calibre de Roadrunner, un label orienté metal (avec dans son catalogue des groupes aussi importants que Sepultura, Slipknot ou même Nickelback) appartenant à Warner Music, les a lancés dans le grand bain, et leur a permis de peaufiner un premier album fort bien reçu. Entre la rythmique carrée des frères Bottomley, la batterie péchue et étonnamment maîtrisée pour un musicos aussi jeune, et donc la frénésie explosive de la chanteuse, on ne perd pas au change, on gagne au contraire une certaine cohérence, aux dépends d’un peu de leur folie…

Suivis depuis leurs débuts par plusieurs programmeurs de la BBC, ils sont apparus plusieurs fois sur des scènes importantes, et développent avec brio une identité qui est désormais bien établie. Leur premier LP a ainsi été considéré comme l’avènement de l’un des futurs grands groupes anglais par la presse spécialisée (ils ont été nominés en tant que découverte de l’année par Kerrang), et continuent depuis de sortir régulièrement des titres inédits. Leur dernière grande annonce ? Ils feront la première partie de Muse, pour leur prochaine tournée anglaise… Rien que ça.

Bon, et puisque nous sommes entre nous, voici mon p’tit morceau favori…

Si vous en avez un peu marre du metal chevelu qui se prend au sérieux, des groupes de papys qui ne veulent pas raccrocher ou du rock mou du genou qui dégouline sur les ondes, tentez Marmozets !

 

Marmozets_-_The_Weird_and_Wonderful_Marmozets

Marmozets, The Weird and Wonderful (Roadrunner, 2014)

2 Responses to “Musique / CD : Marmozets, les brits qui ont la niaque !”


Greg
21 avril 2015 Répondre

Tien ça me fait penser a du Code Orange Kid en moins extrème

Guillaume_Lausanne Guillaume_Lausanne
22 avril 2015 Répondre

Je connais vaguement de nom, Code Orange Kid, mais allez, une nouvelle découverte grâce au grand web 😀 Merci pour le tuyau 😉
PS : ah mais si je connais, c’est quand même autrement plus déstructuré, oui ! Plus franchement bruitiste, aussi. Mais je vais y rejeter une oreille plus attentive…

Leave a Comment