Marie
Écrit par
Blogueuse Kids
12 janvier 2014 |  0 like   |  3 vues

La Bédéthèque Idéale #8

En premier lieu, une bonne année et tous mes voeux de bonnes lectures ! J’ai mis un peu de temps mais me voilà, pour ce début 2014, avec le numéro 8 de la chronique la Bédéthèque Idéale !

Je vous présente donc… la série en 4 tomes : L’ordre de Cicéron !

l-ordre-de-ciceron-bd-volume-1-simple-1808

Nous sommes en 2003. A Paris, Benjamin De Veyrac-Richemont, jeune avocat émérite, se bat pour que son cabinet (familial et transmis de génération en génération ) ne soit pas absorbé par une multinationale américaine. A New-York, Nathan Steiner, trentenaire, met, lui, tout en oeuvre pour absorber ce même petit cabinet français.

006.480x480-75Une histoire au demeurant courante, mais pas impersonnelle. Les motivations du clan Steiner dépassent grandement la question financière et nous plongent au coeur même d’une saga familiale intense, dont le début est marqué par la montée en puissance du nazisme, en 1936. En effet, les aïeux de Nathan et de Benjamin se sont connus, aimés, menacés et tués…

Le scénariste, Richard Malka, nous ouvre les portes de cet univers très fermé qu’est la corporation des hommes de loi. Il ajoute à cela un contexte historique bien connu des auteurs, à savoir la seconde guerre mondiale, qu’il assaisonne d’histoire d’amour, de trahison, de violence (avec des scènes pouvant choquer). Une recette vue et revue me direz-vous… et vous avez raison !

Mais ! Oui il y a un mais !Ordre-de-Cicéron-planche

Entrer par la porte du monde du droit, du domaine des affaires financières, des OPA, ça c’est original ! Associez à cela les illustrations pointues, détaillées tout en restant dans le genre classique franco-belge (qu’on aime tant) de Gillon et vous obtenez cette superbe série.

Une chose est sûre, il s’agit d’un belle piqûre de rappel à cette vérité : tout acte posé avec intention de nuire porte à conséquences sans limite de temps ni de durée.

Leave a Comment