Retour home
Marie
Écrit par
Blogueuse
26 mai 2015 |  0 like   |  2 vues

BD/mangas : ou comment développer son attrait pour le sport…

imagesCAH36V4CC’est reparti ! Les beaux jours, riment souvent avec retour au sport après l’hibernation annuelle.

Après le basket, un autre sport collectif sera au centre de cet article à savoir le Volley-ball avec le manga Haikyu de Haruichi Furudate édité par Kaze.

Malgré son mètre soixante trois, Shoyo Hinata est déterminé à suivre le même chemin que son joueur modèle surnommé « le petit géant », considéré comme une légende dans le milieu des pointus (pointu = attaquant). Tobio Kageyama lui, est un passeur de génie surnommé « le roi du terrain » mais son côté très directif et hautain lui vaut moults inimitiés. Tous deux font leurs rentrées au lycée Karasuno et intègrent le club de Volley-ball. Etant de caractères diamétralement opposés, jouer ensemble risque de s’annoncer compliqué mais si l’alchimie prenait, ce duo pourrait bien devenir l’un des plus explosifs qui soit.

haikyu01Le Volley-ball, que de souvenirs pour quelqu’un de ma (notre ?) génération, tout le monde se souvient de Jeanne et Serge (même si Serge était inexistant mais bon c’est un autre débat…). Si donc vous vous souvenez de cela, et bien il ne vous reste qu’à l’oublier ! Avec Haikyu vous ne tomberez pas dans la romance mais bien dans un bon gros shonen sportif, le plus en vogue du moment chez nos amis nippons. Je ne vous ai présenté que les deux personnages principaux mais une pléthore d’autres joueurs feront leurs apparitions au fur et à mesure.

Graphiquement parlant c’est impeccable, chaque personnage se différencie de l’autre au premier coup d’œil, ce qui n’est pas si simple dans un dessin en noir et blanc surtout quand il existe autant de protagonistes. Les mouvements eux, sont fluides et le trait de crayon nerveux. On ressent énormément le mouvement ! Bref c’est top.

Même si vous n’avez pas une once de connaissance volleyballistique (un mot inventé, un !) les bases vous seront expliquées en douceur, et quand bien même, le principal intérêt de ce manga ne se trouve pas dans le règlement : ce qui nous fait crocher est l’évolution aussi bien des personnages, que de leurs relations.

Pour clore cet article et résumer mes propos, Haikyu est un manga grandiose qu’il faut absolument découvrir à l’instar (si ce n’est plus encore) de Kuroko’s Basket.

Leave a Comment


12 − 12 =