Guillaume
Écrit par
blogueur
29 avril 2015 |  0 like   |  4 vues

BD : « Wonderland » de Tirabosco, chronique et dédicace !!

Tom Tirabosco, auteur genevois reconnu, publie enfin Wonderland. Autobiographie au long cours, ce livre est l’aboutissement de dix années de travail, de tâtonnements, d’hésitations, et recoupe les aventures d’enfance de Tommaso et Michel, son frangin handicapé mais à l’énergie démesurée…

Il viendra par ailleurs dédicacer son livre (et les anciens) aux magasins de Genève (Rive) le jeudi 30 avril à 18h et à Lausanne, ce samedi 02 mai à partir de 14h !

 

Couv_242716

Portrait doux-amer d’une famille naviguant entre Suisse et Italie, voici surtout une chronique forte sur le souvenir, sur le poids de l’imaginaire, sur l’atavisme, sans jamais tomber dans la démonstration absconse ou indigeste. Car Tirabosco profite de ce projet de longue haleine pour ciseler ses propres souvenirs, les lier à ses découvertes, à son goût pour le dessin et l’imagination, à la gifle que fut pour lui les révélations des BD d’aventures ou des illustrations de Zdenek Burian.

Entre son père, grand gaillard passionné mais parfois virulent, et sa mère, personnalité forte souvent forcée de baisser la tête face à son mari, le petit Tom grandit en timide, se créant un monde dans sa chambre. Son petit frère Michel, né avec les membres atrophiés (les 2 bras et une jambe), se situe de l’autre côté du spectre : dynamique, voire tyrannique, il inflige sa joie de vivre comme un camouflet aux bien pensants qui ont pitié de lui. Avec cette faim de tout, il court, se bat, et agit en vrai chef de clan avec tous les gamins du quartier. Quant au plus jeune frère, Riccardo, il se passionne pour la nature, collectionnant les animaux et les insectes.

Derrière le paysage dessiné par Tirabosco, il y a tout une époque, une manière de vivre : là où ses camarades d’école ont des chaussures de marque, lui se débrouille avec des répliques de la Migros; et quand ses amis vivent dans des maisons cossues et impressionnantes, lui a une chambre dont la cloison trop fine laisse entendre tout la vie de la maisonnée. Mais aucune jalousie ne vient ternir ce tableau, l’auteur y dresse un portrait bienveillant de chaque membre de sa famille (même son ombrageux paternel, ses jugements catégoriques, sa jalousie maladive), et une petite discussion en fin de volume avec Michel amène à une vraie réflexion sur le souvenir, la mémoire, et les tours qu’elle peut nous jouer…

Voici donc bien le fameux évènements éditorial que l’on attendait de la part de Tirabosco : de son trait poétique et illustratif, il entre dans le champ de l’autobiographie avec ses propres armes, sans se comparer à ce qui s’est fait avant et ailleurs. Et une telle qualité appelle une suite, espérons-le…

Dans tous les cas, avec ou sans suite, ce livre est l’une des réussites de ce début d’année 2015, et mérite allègrement que vous fassiez le déplacement jusqu’à votre FNAC pour une petit signature et un dessin de l’auteur !

 

FNAC Genève – Rive : Jeudi 30 avril, dès 18h (à l’occasion de la soirée adhérents).

FNAC Lausanne : Samedi 02 mai, dès 14h, à votre Espace Passion BD.

 

À Lausanne, vous pourrez également vous procurer les titres suivants :

Couv_183434 FinDuMondeLaCouv_76876 Couv_114561 Arnold_500 dessert_500

 

 

 

 

imagier-tom_500 JO_insectes_web_500 Ailleurs_500

Leave a Comment