Retour home
Anthony
Écrit par
blogueur Musique et Cinema
19 décembre 2019 |  4 likes   |  616 vues

Noël rime avec films de Noël

Je le confesse la rime était fort aisée, mais c’est pour aller plus rapidement vers le sujet qui nous intéresse. Quelles sont vos films de Noël ?

La liste est non exhaustive, mais l’idée est de partager nos Madeleine de Proust.

Die Hard – Piège de Cristal

En 1988, et après moult péripéties, le pas encore légendaire John McTiernan (Predator est son seul succès à l’époque) nous envoie à Los Angeles en pleine fêtes de Noël.

Le décor est posé, un building gigantesque, le Nakatomi Plaza, une fête d’entreprise, des terroristes Allemand…Yippee ki-yay.

« Viens m’voir à Los Angeles, on passera Noël en famille, on fera la fête ! »

John McCLane va passer la soirée sans ses chaussures, dans des conduits d’aération, à faire de la varappe sur le les vitres de l’immeuble… somme toute un Noël comme un autre.

Bruce Willis prend possession de son personnage mythique pour la première fois. La légende est en marche et s’en suivront 4 volets des aventures du célèbre policier de New York.

La course au jouet

Noël et ses plaisirs coupables. Pour certains, c’est les Ferrero Rocher, pour d’autres, les bonnets lumineux, pour moi c’est la comédie Schwarzeneggerienne.

Alors oui, le réalisateur Brian Levant n’a pas été nominé aux oscars, il a enfanté Beethoven (le Saint Bernard bien sur), les Pierreafeu, ScoobyDoo. Mais en 1996, il sort la meilleure comédie du géant Arnold.

Film de super-héro avant l’heure, fièvre black friday du passé, comédie trop conventionnelle ? Peu importe, rien de tel pour se mettre en condition pour affronter les autres dénicheurs de cadeaux.

Et qui sait, vous finirez peux être en Turbo Man dans une parade de noël.

Gremlins

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un Mogwaï dans un beau paquet enrubanné ?

Le petit Billy lui s’est vu offrir un nouvel ami nommé Guizmo pour son Noël.

Mais attention aux 3 règles à respecter…sans quoi l’invasion va prendre forme.

Joe Dante nous livre ici un conte de Noël façon comédie d’horreur. Sortie en 1984, le film fait partie du patrimoine pour la génération 80-90.

Un long métrage extrêmement référencé pour celle ou celui qui s’y intéresse de très près, un divertissement magique pour d’autre sous la couette un chocolat chaud à la main.

J’aurais encore pu citer Maman j’ai raté l’avion, 58 minutes pour vivre, le Grinch, Santa & Cie

Les Simpsons ou Futurama propose des épisode spéciaux à ne pas rater.

Leave a Comment