Retour home
Miguel
Écrit par
blogueur
03 sept. 2014 |  0 like   |  466 vues

MUSIQUE: « SALUT LES COPAINS » DOUBLES LP. Années 1959 à 1969. 11 volumes. Universal.

SLC photo de groupeEn collaboration avec la chaine de radio Europe 1, sont publiés pas moins de 11 doubles lp regroupant les hits anglo-saxons et français, répertoriés par année respectivement de 1959 à 1969.

LE PHENOMENE SALUT LES COPAINS:

Pour comprendre la pertinence de ces compilations de hits, il faut expliquer « Salut les copains », cette émission de radio débute en 1959, d’abord sous la forme hebdomadaire puis quotidienne crée et présentée par Frank Ténot et Daniel Filipacchi, elle va fédérer les jeunes mélomanes de France répondant à leur besoin de musiques pour teenagers(pas moins de 40% des 12/15 ans écoutaient cette émission). La programmation va mettre en avant des chanteurs et chanteuses tels que Johnny Hallyday, Sheila, Sylvie Vartan ou Claude François, parmi bien d’autres!

Le programme très structuré comprenait par exemple, le « chouchou de la semaine » le morceau découverte diffusé au moins 15 fois durant les cinq sessions de SLC(Salut les copains). Comme il se doit SLC avait aussi son générique, parmi les différents génériques c’est le « last Night » des Mar Keys qui aura le plus marqué les esprits, pour les francophones, il est indissociable de SLC.

Le succès est tel que le concept SLC est même décliné en un magazine.

Ce serait trop fastidieux de les passer tous en revue(11), j’ai donc fait une sélection:

 

« Salut les Copains 1959 » Double lp, 140 grammes, 27 titres. avec code de téléchargement.

SLC 59

 

La fin de la première vague du rock n’ roll est représentée par Eddie Cochran(« C’mon everybody »), Chuck Berry(Memphis Tennessee »).

La réponse anglaise apparait en la personne de Vince  Taylor en son « Brand New Cadillac » et de Marty Wilde(le papa de Kim!), avec « A Teenager in love ».  Côté français, nous avons Gilbert Becaud avec la chanson qui donne le titre à l’émission, ainsi que Richard Anthony  avec « Nouvelle Vague », habile reprise de « 3 Cool Cats » des Coasters.

On découvre un jeune auteur compositeur, Serge Gainsbourg,  avec son « Claqueur de doigts. Signalons aussi Ray Charles et le magique « What I Say ».

 

 

 

 

« Salut les Copains 1962 » Double Lp 140 grammes, 27 titres avec code de téléchargement.

 

SLC 1962

 

L’année 62 est cruciale, le twist, danse à la mode triomphe partout, la révolution Beatles est sur le point de survenir.

Plein de groupes français cartonnent: Les Chats sauvages de Dick Rivers et leurs rivaux les Chaussettes Noires avec à leur tête Monsieur Eddy(Mitchell). La trinité du rock français est née s’y on y ajoute Johnny.

Du côté des femmes, Françoise Hardy chante sa peine avec le poignant « Tous les Garçons  et les filles » ».

Sylvie Vartan en mode cinétique nous interprète «  »Quand le film est triste ». Sans oublier le tube « The Loco-motion » chanté par Little Eva.

 

 

 

 

« Salut  les Copains  1968 » Double lp, 140 grammes, 24 titres, avec code de téléchargement.

SLC 1968

 

L’esprit de mai 68 souffle avec Claude Nougaro et son « Paris Mai », côté américain c’est James Brown  qui le de clame haut et fort: « Say it loud(I’m black and I’m proud) ».

Quant à Claude François il reprend à l’identique, mais avec panache « Eloise » de Barry Ryan. Johnny est « A tout casser. Un autre Brown, Arthur, anglais celui-là, allume un feu maléfique avec « Fire » depuis la perfide Albion.

Un peu de blues aussi, pour la route avec Canned Heat(« On the road Again »).

 

 

 

Leave a Comment